Tom Colsoul malchanceux dans la 1re étape du Dakar: «Quand on a trois crevaisons, on est plus rapide à pied»

Belga
Belga

Un 19e chrono du jour à 23 minutes et 15 secondes de Carlos Sainz, le vainqueur de l’étape, trois pneus à plat et une grosse gueule de bois. Tel est le bilan de Bernhard Ten Brinke et Tom Colsoul (Toyota Hilux) au terme des 277 km de la première étape du Dakar 2021 qui les a conduits de Djeddah à Bisha, en Arabie saoudite.

« Cette étape avait été annoncée comme n’étant pas vraiment difficile, pas vraiment longue avec quelques rochers ici et là et un peu de navigation », a commencé par dire Colsoul. « Si ce n’était pas une course difficile, je ne veux pas vraiment savoir ce qui va se passer. Pour un premier jour, ce fut très intense. Nous avons eu trois crevaisons. La troisième fois, c’était après 130 km, après quoi nous avons dû continuer pendant 140 km de plus sans roue de secours. En fait, on va plus vite à pied. Il était hors de question de crever. Si vous le faites, vous devrez attendre des heures pour obtenir votre assistance et vous perdrez encore plus de temps. Nous avons donc roulé très calmement et nous avons été dépassés par plusieurs voitures ».

« Nous avons essayé d’en tirer le meilleur parti. Nous avons essayé de récupérer un peu plus de temps en naviguant, parce que c’était aussi assez difficile aujourd’hui. Au final, cela aurait pu être encore pire si nous avions eu une autre crevaison. Si nous parvenons à faire quelques bonnes étapes, nous reviendrons dans le Top 10 et nous verrons où nous en sommes la deuxième semaine », a ajouté Tom Colsoul, très déçu.

 
 
À la Une du Soir.be
  • twenty1-superJumbo-800x450
    Cinéma

    «Manhattan Lockdown», une course poursuite infernale

  • lupin
    Cinéma

    5 séries pour les fans de «Lupin»

  • 57702347
    Météo

    Alerte jaune aux conditions glissantes sur les routes

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous