Faut-il s’inquiéter du retour massif des vacanciers? La réponse d’Yves Van Laethem

Faut-il s’inquiéter du retour massif des vacanciers? La réponse d’Yves Van Laethem

Le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus était l’invité du journal télévisé de 19h de RTL-TVi.

Interrogé sur le retour des Belges depuis une zone rouge et la crainte d’une reprise de l’épidémie, Yves Van Laethem déclare : « Par définition, le retour à l’école, au travail ou dans la société est un petit bouillon de culture. L’importance est le nombre de semence qu’on a mis sur le terrain. S’il n’y a pas eu trop d’erreurs, trop de choses qui ne pouvaient pas être faites et qui l’ont été, alors on ne devrait pas avoir trop de problème ».

« Plutôt optimistes »

« On a l’impression que les règles ont été bien observées. On saura mieux ce qu’il s’est passé sur le plan épidémiologique d’ici 5 à 10 jours à peu près. Ce sera le résumé des vacances passées ici comme à l’étranger et des fêtes. Pour l’instant, on est plutôt optimistes », conclut le porte-parole interfédéral.

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 148 patients atteints du Covid-19 chaque jour entre le 27 décembre et le 2 janvier, ressort-il dimanche des données de l’Institut de santé publique Sciensano. La courbe montre une baisse de 6 % par rapport aux statistiques des sept jours précédents.

Le recul du nombre de nouvelles contaminations est plus marqué : 1.601 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés chaque jour entre le 24 et le 30 décembre. Il s’agit d’une diminution de 31 % par rapport à la période de calcul précédente.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous