Frank Vandenbroucke: «Il n’y aura pas d’assouplissements lors du Comité de concertation de vendredi»

Le Vice-premier ministre et ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a)
Le Vice-premier ministre et ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (sp.a) - Photo News

Frank Vandenbroucke était l’invité de la matinale Bel RTL. Le ministre de la Santé a répondu aux questions de Fabrice Grosfilley sur l’évolution positive des chiffres relatifs à la pandémie de coronavirus en Belgique, sur le Comité de concertation de ce vendredi ainsi que sur la vaccination.

Le socialiste flamand a commenté les indicateurs de l’épidémie qui « vont dans le bon sens ». Le ministre de la Santé remercie à cet égard la population pour ses efforts et souligne même un « résultat excellent ». Mais pour Frank Vandenbroucke, « il y a encore tout un parcours à suivre. Vendredi prochain, il n’y aura pas d’assouplissement. On suivra les chiffres et, si la baisse continue, la perspective d’assouplissement s’ouvrira mais pas immédiatement », a-t-il indiqué.

Les chiffres quotidiens

Pour rappel, en moyenne 1.589 nouveaux cas de coronavirus ont été détectés chaque jour entre le 25 et le 31 décembre, soit un recul de 27 % par rapport à la période de calcul précédente, ressort-il des données de l’Institut de santé publique Sciensano communiquées lundi matin.

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 145,6 patients atteints du Covid-19 chaque jour entre le 28 décembre et le 3 janvier (-9 %). Il y a en ce moment 2.186 patients traités pour le coronavirus (+3 %) dont 467 en soins intensifs.

En moyenne, le Covid-19 a fait 68,1 morts quotidiennement dans notre pays entre le 25 et le 31 décembre, soit un recul de 21,3 %.

Au total, 19.701 personnes sont décédées en Belgique en raison du virus, qui a contaminé au moins 650.011 personnes depuis le début de l’épidémie.

Vaccination

Le ministre fédéral sp.a a également abordé la campagne de vaccination qui commence réellement cette semaine en Belgique. « La phase test a été satisfaisante », selon lui. Il a aussi confirmé le timing du plan de vaccination établi par la Belgique.

Quant à d’éventuels retards dans la campagne de vaccination par rapport à d’autres pays comme le Royaume-Uni ou Israël, Frank Vandenbroucke souligne que dans l’Union européenne, et donc en Belgique, « on a été prudents dans l’approche ». L’UE a en effet attendu l’aval de l’Agence européenne des médicaments.

Le ministre de la Santé s’est par ailleurs montré très satisfait quant au «  bon taux d’adhésion, voire excellent » de la population à la campagne de vaccination. Pour lui, « une telle adhésion, c’est très important ».

Retour de voyage et télétravail

Rentrée oblige, de nombreux Belges sont revenus de vacances, malgré les recommandations du gouvernement de ne pas se rendre à l’étranger. Comment vérifier qu’ils ne se rendront pas sur leur lieu de travail ? Frank Vandenbroucke rappelle que « le télétravail est la règle. Mon collège Pierre-Yves Dermagne (ministre du Travail) va organiser des contrôles flash ». Pour le ministre de la Santé, « la quarantaine est conciliable avec le télétravail ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous