Boucle du Hainaut - Elia a envoyé le dossier de base de la Boucle du Hainaut au Gouvernement wallon

L'envoi par Elia du dossier constitue une nouvelle étape et doit permettre à l'autorité régionale de réaliser un cahier des charges permettant ensuite de désigner un bureau d'étude indépendant, agréé par la Région, a indiqué Elia dans un communiqué.

La première période d'avis relative à la demande de révision des plans de secteur du projet Boucle du Hainaut s'était terminée le 2 novembre 2020. Elia a, depuis lors, pris connaissance des questions, remarques et propositions d'alternatives des citoyens et des autorités communales. Le projet de Boucle du Hainaut, qui consiste en la réalisation d'une nouvelle liaison électrique d'un niveau de tension de 380 kV et d'une capacité de transport de 6 GW entre les postes d'Avelgem et de Courcelles, a suscité une levée de boucliers de la part des citoyens ainsi des 14 communes concernées.

Elia a, comme le prévoit la procédure, introduit lundi l'ensemble des documents au Gouvernement wallon, qui pourra ainsi demander l'avis d'autres instances utiles et se prononcer sur l'éventuelle ouverture à révision des plans de secteur. Un cahier des charges devrait ainsi être réalisé et un bureau d'étude indépendant, agréé par la Wallonie, devrait être désigné dans les prochains mois afin de réaliser le Rapport sur les incidences environnementales (RIE). Elia a précisé que ce rapport doit aborder "les thématiques telles que la biodiversité et les champs électromagnétiques, permettant ainsi d'étudier les remarques et répondre aux questions des citoyens et autorités".

Le gestionnaire du réseau de transport d'électricité a rappelé sa volonté de maintenir le dialogue tout au long des différentes étapes de la procédure. "Elia, ayant maintenant pris connaissance de l'ensemble des courriers et avis, poursuivra le dialogue avec chaque partie dans les prochaines semaines et les prochains mois."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous