Évacuation du centre Fedasil à Mouscron

Évacuation du centre Fedasil à Mouscron

À la suite d’une odeur de gaz, le centre Fedasil de Mouscron a été évacué dans la nuit de lundi à mardi. Le plan d’intervention psychosocial (PIPS) a été déclenché. Quelque 500 personnes ont été accueillies dans les locaux du complexe éducatif Saint-Exupéry.Les services de secours de Wallonie picarde ont été alertés mardi à 04h00 du matin qu’une odeur de gaz avait été repérée dans les locaux de ce centre. Une autopompe, un camion-citerne, un SMUR, une ambulance, les services d’Ores et la police se sont rendus sur place. La bourgmestre de Mouscron Brigitte Aubert s’est également déplacée sur les lieux.

Après l’évacuation des résidents vers l’école, les services de secours ont entrepris une visite minutieuse des nombreux locaux. Rien de suspect n’a été découvert.

Le Plan communal d’urgence a donc été levé ce mardi à 06h30 du matin et les quelque 500 réfugiés qui avaient été évacués dans le froid ont pu réintégrer les locaux du centre Fedasil de Mouscron. Rien de suspect n’a été découvert dans les bâtiments de Fedasil qui accueille 800 personnes dans la Cité des Hurlus sur le site de l’ancien hopital ‘Le Refuge’.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous