Le virologue Marc Van Ranst s’en prend à Vercauteren revenu de Russie pour signer à l’Antwerp: «Ce n’est pas un bon signal»

Marc Van Ranst
Marc Van Ranst - Photo News

Arrivé lundi de Russie avec un jet privé pour s’engager avec l’Antwerp, Franky Vercauteren était déjà dans les installations du club anversois ce mardi et a donné sa première conférence de presse.

Une présence qui a fait bondir le virologue Marc Van Ranst. « M. Vercauteren est resté en Russie pendant plus de 48 heures. La Russie est en zone rouge. Une quarantaine de 7 jours avec des tests au jour 1 et au jour 7 est obligatoire, également pour les entraîneurs. Aller au travail dès le deuxième jour n’est pas un bon signal pour notre population », a estimé Van Ranst.

Une attaque à laquelle le club a répondu fermement. « Vercauteren a été testé négatif le 2/12. Aujourd’hui, il est venu au club pour faire une prise de sang, un nouveau test covid et une conférence de presse en ligne qui s’est déroulée entièrement dans le respect des règles de la distanciation sociale », a réagi l’Antwerp qui a ajouté que son nouveau coach « restera en quarantaine jusqu’à nouvel ordre. Le tout en pleine concertation avec la Pro League. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Photonews

    Par Propos recueillis par Xavier Thirion

    Anderlecht

    Peter Verbeke: «Anderlecht a besoin de clarté à long terme»

  • Photonews

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Le Sporting de Charleroi doit garder ces intentions-là

  • Photonews

    Par Ph. Gerday

    Football belge

    Saison blanche pour le football amateur: l’Union belge laisse tomber 6 mois de cotisations

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous