La campagne de vaccination s’accélérera la semaine prochaine, annonce Frank Vandenbroucke

La campagne de vaccination s’accélérera la semaine prochaine, annonce Frank Vandenbroucke
Photo News

La task-force en charge de la vaccination proposera un plan ajusté de manière à accélérer la vaccination contre la Covid-19 dès la semaine prochaine, a annoncé mardi le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, en commission de la Chambre.

Le ministre ainsi que le Premier ministre Alexander De Croo ont adressé cette demande à la task-force. Une conférence interministérielle de la Santé se tiendra mercredi matin -la campagne de vaccination implique en effet les Régions- et, jeudi, la task-force se réunira en vue d’ajuster son « plan d’attaque ». Vendredi, ce plan sera présenté devant la commission de la Santé de la Chambre.

Après un « démarrage prudent », la campagne doit s’accélérer, a reconnu M. Vandenbroucke pour qui aucun des vaccins actuellement disponibles ne peut rester inutilisé.

Des critiques se font entendre depuis quelques jours sur l’organisation de la campagne. Selon plusieurs députés de l’opposition, la Belgique a pris du retard si on la compare avec d’autres pays européens, en particulier l’Allemagne.

Plusieurs médias ont également publié la lettre adressée par un collectif de médecins au ministre dans laquelle ils lui demandent de vacciner en priorité le personnel soignant. Vu le nombre limité de vaccins disponibles pour le moment, des choix ont dû être faits et la campagne a commencé par les maisons de repos et le personnel soignant qui y travaille. Or, selon les auteurs de ce courrier, il faut aussi vacciner en priorité les autres soignants en contact direct avec la maladie.

« Quel aveu d’impréparation ! » a souligné la cheffe de groupe cdH, Catherine Fonck. « Vous êtes sous pression et vous découvrez le 5 janvier qu’il faut un plan d’attaque ». « Notre pays souffre incontestablement d’un manque de préparation logistique pour cette campagne de vaccination contre le Covid-19 », a lancé Sofie Merckx (PTB).

Dans les rangs flamands, la N-VA et le Vlaams Belang ont aussi vertement critiqué le ministre et la lenteur de mise en route du processus.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous