Un bien à découvrir à Bruxelles: un penthouse neuf à un prix accessible

Dans cet article

Ce petit projet neuf baptisé Célidée rassemblera quelques studios et appartements de 2 et 3 chambres à Molenbeek-Saint-Jean. L’immeuble est idéalement situé près de toutes les facilités, qu’il s’agisse des commerces, des écoles, des services ou encore des transports. La plupart de ses logements possèdent un espace extérieur et ils seront livrés pour le début de l’année 2022.

Focus sur un penthouse de 90 m2 qui présente deux chambres et autant de terrasses.

En quatre points

Par Marie-Eve Rebts

Situation

L’appartement se situe au quatrième et dernier étage d’un petit immeuble de 13 unités qui sera construit à Molenbeek-Saint-Jean, au sein d’une rue principalement résidentielle. Cette dernière se trouve à proximité immédiate de la chaussée de Gand et de l’avenue du Karreveld, sur lesquelles on compte plusieurs commerces, services et établissements horeca accessibles en quelques minutes à pied. Ces axes rassemblent aussi des arrêts de bus, de tram et de métro joignables en cinq minutes de marche. Le quartier est également pourvu de plusieurs écoles et clubs de sport, tandis que le centre de Bruxelles se situe à trois kilomètres et le ring à 10 minutes en voiture.

Etat général

L’immeuble baptisé Célidée sera construit à l’emplacement d’un ancien parking et les appartements devraient être livrés pour le début de l’année 2022. Le penthouse sera donc strictement neuf et répondra aux exigences actuelles en matière énergétique. Il comprendra une chaudière individuelle au gaz, des châssis PVC en double vitrage, des panneaux solaires de 650 W ou encore un système de ventilation avec récupération de chaleur. La cuisine américaine sera équipée, tout comme les sanitaires. On note au sein de l’immeuble la présence d’un ascenseur pour que les véhicules accèdent au parking intérieur en sous-sol.

Disposition

La porte d’entrée du penthouse débouche sur un petit hall suivi immédiatement par le séjour. De forme rectangulaire, celui-ci intègre une cuisine ouverte et donne sur la terrasse principale située à l’avant de l’immeuble. Une petite chambre (ou bureau) est attenante au living, tout comme le hall de nuit. Celui-ci dessert une buanderie/pièce de rangement, un WC pour invités, une salle de douche avec doubles lavabos et une seconde chambre. Cette pièce est un peu plus spacieuse et dispose d’un accès à une deuxième terrasse privative orientée au sud. L’appartement peut être complété par une cave et un emplacement de parking intérieur en sous-sol. Le bâtiment comporte aussi un garage à vélos sécurisé.

Prix

Ce penthouse est affiché au prix de 305.000 euros. Il faut prévoir un supplément de 3.500 euros pour une cave, et de 22.500 euros pour un emplacement de parking intérieur. En tout, 13 appartements sont en vente au sein du projet, avec des tarifs à partir de 275.000 euros pour les 2 chambres. On y retrouve aussi plusieurs studios à partir de 125.000 euros.

305.000€

Adresse : Molenbeek-Saint-Jean

Surface habitable : 90 m2

Chambres : 2

Salles d’eau : 1

WC : 1

Cave : en option (3.500 euros)

Jardin : non, mais terrasse 37 m2

État : neuf

Garage : en option (22.500 euros)

Agence : Oralis – www.oralis.be

 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Le Bois-du-Luc s’apprête à retrouver une seconde jeunesse.

    Par Jean-Christophe de Wasseige

    Immo

    Rajeunir une cité minière

  • Voilà à quoi ressembleront vos recherches sur la plateforme de Batibouw pendant les heures d’ouverture du salon. Un assistant vous aidera à vous y retrouver...

    Un salon Batibouw qui fera date

  • Le logement étudiant intéresse beaucoup les petits investisseurs qui cherchent à miser leurs premiers deniers dans le secteur immobilier.

    Le logement étudiant, un «produit» toujours très attractif

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pascal Soriot, PDG d’AstraZeneca: «Suggérer que nous vendons à d’autres pays pour gagner plus d’argent n’est pas juste parce que nous ne faisons de profit nulle part.»

    Le PDG d’AstraZeneca : «Nous avons deux mois de retard par rapport à ce que nous voulions»

  2. Le professeur Yvon Englert affirme avoir ressenti «disponibilité et volontarisme» lors de ses contacts avec les cercles provinciaux de médecine générale.

    La campagne de vaccination quadrillera le territoire

  3. Kevin McCarthy, le leader de la minorité républicaine à la Chambre - ici, à la cérémonie d’investiture de Joe Biden -, navigue à vue entre les différents courants qui déchirent le parti.

    Etats-Unis: c’est l’heure des déchirements dans le camp républicain

La chronique
  • #haine cherche #paix

    C’est juste le type le plus célèbre du monde qui se fait éjecter comme un malpropre. Interdit de boîte de nuit par le videur. Viré du cours et envoyé chez la directrice. Eliminé parce qu’il a triché au Monopoly. Out. Exit. Sans appel.

    Ni son pouvoir, ni son pognon, ni son statut de chef d’Etat n’y pourront rien changer : le 9 janvier, Twitter suspend définitivement le compte de l’ex-président des États-Unis. « Après avoir examiné de près les récents tweets du compte Donald Trump et le contexte qui les entoure, nous avons suspendu définitivement le compte en raison du risque de nouvelles incitations à la violence », annonce le réseau social, faisant allusion à la prise d’assaut du Capitole, le 6 janvier, par les supporters d’un Donald Trump soufflant sur les braises depuis sa monumentale forteresse du Déni.

    A quel moment les réseaux sociaux, cette chaleureuse petite invention qui nous promettait des milliers d’amis, ont-ils sombré du mauvais côté de la Force ? Quand sont-ils devenus cette jungle de cyberhaine où on informe...

    Lire la suite

  • Et soudain le vaccin devint le «précieux», le nouvel or du monde

    La Belgique met en place sa stratégie de vaccination, et nos interrogations restent très nombreuses : jours de vaccination, recrutement de personnel, etc. L’opposition a raison de continuer à examiner, interroger, réclamer afin d’améliorer le processus, et cela d’autant que les responsables disposent désormais de temps pour perfectionner les procédures imaginées. C’est même là que réside notre problème principal : ce n’est pas – on aurait envie de dire « hélas » – à ce stade le circuit de vaccination qui « bugge...

    Lire la suite