Le procès pour racisme à l’égard de Cécile Djunga reporté

Le procès pour racisme à l’égard de Cécile Djunga reporté

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a reporté, mardi après-midi, le procès d’A.V., prévenu pour avoir tenu des propos racistes à l’égard de la comédienne et animatrice de la RTBF Cécile Djunga, au 9 mars prochain à 14h00. Le président a estimé qu’il était préférable que le prévenu, qui souhaitait se défendre seul, soit assisté d’un avocat.

Le magistrat a posé brièvement quelques questions au prévenu et a conclu qu’il ne semblait pas en état de se défendre seul. Il a demandé à ce que, en application de l’article 758 alinéa 2 du code judiciaire, le bâtonnier soit sollicité en vue de désigner un avocat pour le défendre.

A.V. est poursuivi pour incitation à la haine raciale après avoir tenu des propos à caractère raciste et menaçant, en commentant une vidéo de Cécile Djunga publiée sur la plateforme Youtube, en septembre 2018.

Le prévenu, originaire du Hainaut, a déclaré mardi qu’il savait ce qui lui était reproché, qu’il ne contestait pas les faits, mais qu’il regrettait « qu’on n’ait pas, en Belgique, la liberté de dire ce qu’on pense, comme aux États-Unis ».

Il a ajouté : « je ne dis pas que ce que j’ai écrit était bien, mais je le pensais », précisant qu’il n’avait pas cessé d’écrire des commentaires sur le web. « On se reverra encore », a-t-il lancé au président, « la justice n’étant pas véritablement à jour ».

Cécile Djunga, la RTBF et Unia, organe public de lutte contre la discrimination et de promotion de l’égalité des chances, se sont constitués partie civile dans ce procès.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous