Accueil Monde France

La belle-fille d’Olivier Duhamel accuse: derrière la famille brillante et libertaire, l’inceste

La fille de Bernard Kouchner accuse son beau-père, Olivier Duhamel, d’avoir abusé de son frère jumeau. Trente ans après, la loi du silence est enfin rompue. « Le Soir » a lu son livre choc.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 6 min

C’est l’histoire d’un secret, gardé pendant des décennies. L’histoire d’une famille bien connue de la gauche intellectuelle parisienne dont on découvre la face cachée. L’histoire des abus sexuels subis par un adolescent. L’histoire d’un courage incroyable aussi, celui d’une femme qui n’est pas la victime directe des faits mais qui n’en pouvait plus des ravages de la loi du silence.

La familia grande, le livre de Camille Kouchner, ne sortira que jeudi en librairie. Mais l’ouvrage, conçu dans le plus grand secret aux éditions du Seuil et que nous avons pu lire avant sa parution, fait déjà l’effet d’un séisme. Un an après Le Consentement, dans lequel Vanessa Springora révélait l’emprise de Gabriel Matzneff sur son adolescence, sa parution confirme un changement d’époque. C’en est fini de la complaisance, au nom des prétendues libertés d’une époque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par Dicka Edouard Alexandre, jeudi 14 janvier 2021, 7:16

    ça donne des leçons à la terre entière à longueur de journée et voilà comment ça se comporte en privé...PATHETIQUE!! Il doit sûrement être entrain de mourir de honte.

  • Posté par Marlier Jacques, jeudi 7 janvier 2021, 23:29

    Merci pour ce livre, Madame Camille Kouchner.

  • Posté par Deckers Björn, mercredi 6 janvier 2021, 7:43

    Jacques Lison, c'est trop vous demander de lire le dernier paragraphe de l'article? L'inceste sévit dans tous les milieux, il n'y a que les tordus pour y voir un biais politique! Méprisable!

  • Posté par Lison Jacques, mercredi 6 janvier 2021, 19:24

    Moi aussi je vous méprise tout comme les donneurs de leçons en tout genre, la bien pensance à deux balles, le progressisme débile. Ce milieu très grande classe des "intectuels de gauche". Je vous laisse j'ai mieux à faire ...

  • Posté par Persenaire André, mercredi 6 janvier 2021, 4:19

    Testis unus, Testis nullus. La victime, "Victor", ne semble pas avoir porté plainte. L'accusatrice, Camille, n'a pas été témoin du fait mais seulement des confidences de son frère. Informée d'un crime (ou au moins d'un délit) présumé, détentrice d'un doctorat de droit privé, elle ne semble pas l'avoir signalé en temps opportun à la justice. La mère, agrégée de droit et sa tante, épouse à l'époque de l'avocat Georges Kiejman, auraient, elles aussi, été témoins ... du témoignage ... mais c'est invérifiable : elles sont décédées sans avoir dénoncé le fait à la justice. Trois femmes, proches de la victime présumée et informées du droit, qui ne dénoncent pas en temps opportun un crime. Pourquoi ? - Parce qu'elles n'y croient pas ? - Parce qu'elles préfèrent la complicité après le crime à une publicité déplaisante ? - Parce qu'à l'époque, il n'était pas opportun de s'aliéner l'accusé ? - ... Que des exclus, isolés, ignorants du droit n'osent pas s'adresser à la Justice, je le comprends mais est-ce ici le cas ?

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs