L'ancien président de l'UCM, Roger Mené, est décédé (2)

"Né à Ougrée, le 3 juillet 1927, Roger Mené a fait des études de chimiste et a travaillé pour Cockerill. Son mariage l'a fait entrer dans une famille d'indépendants, spécialisés dans le commerce de chauffage et d'électroménager. Il dirigera pendant 40 ans les établissements Mené-Godechard, situés à Seraing. Très vite, Roger Mené se lance dans la défense des indépendants, alors privés de toute sécurité sociale. Il s'engage dès 1968 à l'Union des classes moyennes et en devient le président national en 1974."

"Quand il quitte son poste en 2008, les indépendants ont un réel statut social, solide, et UCM porte leur voix dans toutes les instances officielles du pays, y compris au Groupe des Dix, le sommet de la concertation sociale fédérale", souligne l'organisation de défense des indépendants.

M. Mené a aussi siégé à la Banque nationale, a présidé le Fonds de participation (organisme fédéral de financement), le Comité de crédit de la Sowalfin... Il avait été élevé au rang de baron en 2001.

La Fédération des entreprises de Belgique, par la voie de son administrateur délégué, Pieter Timmermans, a qualifié Roger Mené de "grand Monsieur qui a donné un visage à l'UCM". Saluant notamment les efforts de Roger Mené pour maintenir l'unité du banc patronal au sein du Groupe des Dix, M. Timmermans lui avait déjà rendu un bel hommage en 2008 lorsque M. Mené s'était retiré de la présidence de l'UCM.

"Roger Mené était et reste le représentant par excellence des indépendants de la Belgique francophone. Il a consacré toute sa vie à l'amélioration du statut social des indépendants. Pour lui, un accroissement de l'entrepreneuriat, en particulier par le biais d'un plus grand nombre de starters, constitue le facteur crucial de la relance économique de la Wallonie. Sans entrepreneurs, il n'y a ni richesse ni prospérité; sans entrepreneurs, il n'y a pas de sécurité sociale solidaire."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous