Allemagne, Royaume-Uni, Luxembourg…: en Europe, pendant que certains reconfinent, d’autres déconfinent

La chancelière allemande Angela Merkel porte un masque de protection alors qu'elle arrive pour une conférence de presse avant d’y annoncer de nouvelles restrictions ainsi que le prolongement de mesures déjà d’application. Berlin, Allemagne, le 5 janvier 2021.
La chancelière allemande Angela Merkel porte un masque de protection alors qu'elle arrive pour une conférence de presse avant d’y annoncer de nouvelles restrictions ainsi que le prolongement de mesures déjà d’application. Berlin, Allemagne, le 5 janvier 2021. - Reuters

L’Angleterre et l’Écosse ont réinstauré le confinement mardi face à l’accélération de la pandémie de Covid-19. L’Allemagne, elle, a annoncé de nouvelles mesures et le prolongement de restrictions déjà d’application. Le Danemark, serre également la vis, tandis que le Luxembourg assouplit peu à peu. Tour d’horizon.

Face à une progression alarmante du nouveau variant du coronavirus, le Premier ministre britannique Boris Johnson a décidé lundi soir le reconfinement total de l’Angleterre.

Déjà appliqué aux trois quarts de la population anglaise, le confinement a été étendu à l’ensemble de la province et durci, avec la fermeture des écoles. Si, légalement, le confinement doit entrer en vigueur mercredi à 00H01 GMT, Boris Johnson a appelé la population à suivre les règles immédiatement.

L’Écosse est également entrée dans un confinement du même type pour au moins tout janvier. L’Irlande du Nord et le Pays de Galles, déjà confinés après Noël, ont décidé de laisser les enfants à la maison.

Le Royaume-Uni, qui déplore plus de 75.000 morts, est l’un des pays d’Europe les plus endeuillés par la pandémie. Le variant qui sévit sur son sol a aggravé la tendance, avec plus de 50.000 nouvelles contaminations par jour, et même près de 59.000 lundi.

Restrictions en Allemagne et au Danemark

L’Allemagne a décidé mardi de prolonger et renforcer son confinement partiel jusqu’au 31 janvier.

La plupart des magasins non alimentaires, bars, restaurants, équipements culturels, de loisirs et écoles vont rester fermés, et il n’est autorisé de se réunir qu’avec une seule personne n’appartenant pas à son foyer.

« Les mesures que nous avons décidées sont drastiques », a admis la chancelière allemande Angela Merkel, les justifiant par l’expansion du nouveau variant du virus. C’est « une course contre la montre », a-t-elle ajouté.

Dans ce pays, le seuil des 1.000 décès quotidiens a été franchi pour la première fois le 30 décembre (35.500 morts au total), et la gestion de la deuxième vague suscite désormais des critiques.

Le Danemark, où le nombre de cas double chaque semaine, serre également la vis, n’autorisant plus, à partir du 6 janvier, que les rassemblements de 5 personnes maximum, contre 10 actuellement.

Et les Danois doivent s’attendre à ce que cette mesure, ainsi que la fermeture des écoles, des bars, restaurants et commerces non essentiels, en vigueur depuis le mois dernier, soient prolongées voire durcies le 17 janvier. « Vous pouvez déjà vous y préparer », a prévenu mardi la cheffe du gouvernement, Mette Frederiksen.

Au Luxembourg, l’heure est à l’assouplissement

Le Luxembourg assouplit les mesures pour contenir la pandémie de coronavirus. Les magasins rouvriront probablement dans des conditions strictes à partir de lundi, a déclaré mardi le Premier ministre Xavier Bettel.

Les écoles pourront à nouveau assurer les cours d’éducation physique et les institutions sportives et culturelles pourront rouvrir sous certaines conditions. Le couvre-feu est également assoupli. Les gens sont autorisés à sortir jusqu’à 23 heures au lieu de 21 heures.

Les restaurants et les cafés resteront fermés jusqu’à fin janvier. Les règles relatives aux contacts sociaux restent également inchangées : au maximum deux personnes d’un autre ménage peuvent venir en visite. Un masque buccal est nécessaire pour les réunions de plus de quatre personnes, a encore déclaré M. Bettel. Le Parlement adoptera la législation correspondante plus tard cette semaine.

Le nombre de nouvelles infections est passé de 550 à 167 par jour dans ce pays de 600.000 habitants par rapport à il y a un mois. Au Luxembourg, 502 personnes sont décédées des suites d’une infection au coronavirus. Il y a 124 patients dans les hôpitaux, dont 34 en soins intensifs.

 
 
À la Une du Soir.be
  • twenty1-superJumbo-800x450
    Cinéma

    «Manhattan Lockdown», une course poursuite infernale

  • lupin
    Cinéma

    5 séries pour les fans de «Lupin»

  • 57702347
    Météo

    Alerte jaune aux conditions glissantes sur les routes

À découvrir sur Le Soir +
  • Cérémonie d’ hommage, en janvier 2018 à Bologne, à la mémoire de Giulio Regeni: les Italiens veulent connaître la vérité sur l’assassinat du jeune chercheur en Egypte.

    Le dilemme italien face à l’Égypte de Sissi

  • Le nombre de Russes prêts à être vaccinés a atteint 42%, selon un sondage de RDIF, le fonds souverain derrière le financement de Spoutnik-V. Inférieur à la moyenne des pays développés, le pourcentage est en fait même de moins d’un tiers, selon d’autres enquêtes dans la presse.

    Par Benjamin Quenelle

    Europe

    Coronavirus: les Russes tardent à se ruer sur Spoutnik-V

  • Salvador Illa a été présenté à son parti comme le candidat à la présidence catalane, ce week-end par visioconférence.

    Par Elise Gazengel

    Europe

    Espagne: le ministre de la Santé se lance dans les élections catalanes

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous