Etats-Unis: le démocrate Warnock revendique la victoire dans la sénatoriale cruciale de Géorgie

Etats-Unis: le démocrate Warnock revendique la victoire dans la sénatoriale cruciale de Géorgie
Reuters

Les Démocrates se sont rapprochés mercredi du contrôle du Sénat américain. A quelques heures d’une réunion du Congrès visant à formaliser la victoire du président élu lors du scrutin du 3 novembre, des résultats très encourageants ont été enregistrés par le parti de Joe Biden qui espère entamer son mandat le 20 janvier avec tous les leviers du pouvoir.

Le candidat démocrate Raphael Warnock a battu la sénatrice républicaine Kelly Loeffler, selon les chaînes CNN, CBS et NBC mercredi et revendique la victoire. Ce pasteur d’une église d’Atlanta où officiait Martin Luther King entrera, si sa victoire est confirmée, dans l’histoire en devenant le premier sénateur noir élu dans cet Etat du Sud.

Les Démocrates doivent encore remporter la deuxième élection sénatoriale partielle en Géorgie pour prendre le contrôle du Sénat.

L’autre démocrate en lice, Jon Ossoff, s’est montré certain de créer la surprise en l’emportant de justesse face au sénateur républicain, David Perdue. « Lorsque tous les bulletins seront comptés, nous nous attendons absolument à ce que Jon Ossoff remporte cette élection », a écrit son équipe, expliquant que les votes qui n’avaient pas encore été dépouillés avaient été déposés « dans des régions de l’Etat où Jon a dominé ». Plusieurs analystes allaient dans ce même sens.

Comme Kelly Loeffler, l’équipe de David Perdue a elle affirmé vouloir attendre que tous les votes soient comptés. « Nous pensons qu’au final le sénateur Perdue sera vainqueur », a-t-elle écrit.

Un revers cinglant pour Donald Trump

Les performances démocrates dans ce grand Etat du Sud traditionnellement conservateur représentent déjà un dur camouflet pour le Grand Old Party. Et si la double victoire se confirme, les Républicains, après avoir perdu la Maison Blanche, verraient la prestigieuse chambre haute leur échapper.

Ces résultats sont aussi un revers cinglant pour Donald Trump, qui refuse toujours de reconnaître sa défaite et dont l’attitude consistant à se réfugier derrière des théories du complot sur la fraude a été largement contre-productive, selon certains dans son camp.

Galvanisés par la victoire de Joe Biden dans l’Etat le 3 novembre, une première depuis 1992, les Démocrates ont réussi à mobiliser leurs électeurs, en particulier afro-américains, clés pour toute victoire démocrate.

Si sa victoire se confirme, Jon Ossoff deviendrait, à 33 ans, le plus jeune sénateur démocrate depuis… Joe Biden (en 1973). Les Démocrates auraient alors 50 sièges au Sénat, comme les républicains. Mais comme le prévoit la constitution, la future vice-présidente Kamala Harris aurait le pouvoir de départager les votes, et donc de faire pencher la balance du côté démocrate.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous