Accueil Belgique

Geert Bourgeois sur la ligne de front entre peshmergas et Daech

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministre-président flamand, Geert Bourgeois, s’est rendu vendredi sur la ligne de front séparant les forces kurdes irakiennes des djihadistes de l’Etat islamique dans les environs d’Erbil, la capitale de la région autonome du Kurdistan irakien, a constaté l’agence Belga. Il s’est écarté du programme officiel de sa visite de trois jours au Kurdistan pour se rendre dans les environs de Makhmur à 50 km à l’ouest d’Erbil.

« Je suis ici pour montrer ma gratitude et mon admiration pour votre engagement dans la lutte contre l’EI », a affirmé M. Bourgeois aux peshmergas (combattants kurdes). « Nous avons aussi souffert à Bruxelles (lors des attentats du 22 mars, ndlr), mais vos actions sont encore plus difficiles, dans un environnement plus précaire. C’est le même ennemi et il est très dangereux », a-t-il ajouté.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs