Le parcours de l’édition 2021 de Paris-Nice dévoilé (vidéo)

Photonews
Photonews

Paris-Nice, la première grande course par étapes européenne de la saison cycliste, reviendra en mars prochain sur les traces des années passées et rendra hommage aux sinistrés des vallées de la métropole niçoise, balayées par la tempête Alex début octobre.

Le parcours, présenté mercredi à Versailles, gardera sa trame habituelle du 7 au 14 mars, suivant le choix de son directeur François Lemarchand. Avec un contre-la-montre individuel d’une distance limitée à 14,4 kilomètres, le troisième jour à Gien (centre de la France), et une arrivée au sommet à la veille de l’arrivée à La Colmiane (sud-est), dans le calque de la dernière étape de la précédente édition qui avait été raccourcie d’une journée, dans les premiers mois de la pandémie en France.

Pour nouveauté principale, la 4e étape comportera 3.500 mètres de dénivelé et rejoindra les hauteurs de la bourgade viticole de Chiroubles, dans les monts du Beaujolais, après une double ascension du Mont Brouilly.

Par rapport au Covid-19 et son lot de contraintes, François Lemarchand a rappelé la nécessité d’adaptation au contexte sanitaire et renvoyé à la prochaine publication du protocole de l’Union cycliste internationale (UCI).

« La situation est différente de 2020. On sait ce qu’on peut mettre en place, comme on l’a fait au Dauphiné et au Tour. Le cyclisme a fonctionné comme ça l’année passée », a estimé le directeur de Paris-Nice.

Les organisateurs ont annoncé ouvrir leur course à une équipe supplémentaire pour aboutir à un peloton de 23 formations.

L’Allemand Maximilian Schachmann avait remporté l’édition 2020 devant Tiesj Benoot. Il s’agissait de la dernière course disputée avant l’arrêt de la saison en raison du coronavirus.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous