Le SNI demande d'autoriser le shopping à deux pour sauver les soldes

"Nous appelons le gouvernement à autoriser dès que possible deux personnes de la même bulle à pouvoir faire leurs achats ensemble. Elles vivent sous le même toit, alors pourquoi ne seraient-elles pas autorisées à aller ensemble dans les magasins de leur quartier ?", s'interroge le SNI dans un communiqué. Pour le syndicat, la baisse constatée dans les indicateurs de l'évolution de l'épidémie permet cet assouplissement.

"Bien entendu, l'intention est toujours de ne pas flâner pour faire son shopping" mais le SNI appelle à ne pas réitérer l'erreur d'août, où l'imposition de faire ses courses seul a mené les soldes au "fiasco". "Acheter en soldes, c'est faire la chasse aux bonnes affaires, et cela au moins par deux", plaide le syndicat.

"Si nous voulons contrer la vague imminente de faillites, les clients devront continuer à venir dans les magasins autant que possible", souligne-t-il, estimant en outre que les commerces ne représentent pas des foyers de contamination. "Les mesures de sécurité prises par les commerçants sont excellentes. Nous demandons également que l'achat local se poursuive, afin de limiter au maximum le flux de consommateurs."

Enfin, le SNI appelle le comité de concertation à donner des perspectives aux secteurs qui restent fermés et, à tout le moins, à leur garantir "au moins les mêmes mesures de soutien".

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous