Le syndicat chrétien voit de la marge pour augmenter les salaires

La crise n'a pas le même impact pour toutes les activités, souligne le syndicat. "Dans un certain nombre de secteurs, l'impact sur le chiffre d'affaires reste très limité, et il arrive même que des entreprises améliorent leurs bénéfices et que des beaux dividendes soient versés aux actionnaires. Nous ne parlons pas seulement du secteur pharmaceutique, mais aussi des magasins d'alimentation, des entreprises de services et des sociétés financières."

Pour ACV Puls, les travailleurs "dans la ligne de mire" méritent également d'être récompensés pour leurs efforts, notamment ceux qui ont subi des pertes de revenus en raison du chômage temporaire. "Augmenter le pouvoir d'achat en temps de crise est tout simplement crucial, pour les travailleurs et l'économie", plaide le syndicat. Celui-ci ajoute que les augmentations de salaire profitent d'ailleurs également aux finances publiques et à la sécurité sociale.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous