Trafic transmanche sans difficulté mais au ralenti à Calais

Si les mercredis et jeudis constituent habituellement des jours de forte affluence de poids lourds sur les plateformes transmanches, un grand calme régnait mercredi matin au port et au tunnel sous la Manche, a constaté un correspondant de l'AFP, qui n'a vu aucun poids lourd en attente sur la rocade portuaire et les voies d'accès au tunnel.

Il n'y a "aucune difficulté" et la préfecture n'a mis en place aucun dispositif particulier pour réguler le trafic, a confirmé mercredi après-midi Paul-François Schira, sous-préfet en charge du Brexit.

"Le trafic reprend normalement, mais on est seulement à 50% du trafic normal pour l'instant", a expliqué M. Schira, alors que le Royaume-Uni est à nouveau soumis à un confinement strict face à la pandémie de Covid-19 depuis mardi.

"Cela reste aussi calme, tout se déroule bien" a-t-on également expliqué chez Getlink, l'exploitant du tunnel sous la Manche.

Pour le secrétaire général de la Fédération des transporteurs routiers du Pas-de-Calais Sébastien Rivera, le faible trafic observé ces derniers jours est lié à la fois au confinement britannique, aux stocks importants constitués avant le Brexit, qui sont en train d'être consommés, et au fait que "certains camionneurs des pays de l'Est font une pause au moment des fêtes".

"On ne pourra vraiment tirer les conclusions sur les procédures liées au Brexit qu'à partir du 20 janvier environ" estime-t-il, soulignant que transporteurs et clients sont encore occupés à "se mettre à la page" sur les nouvelles formalités administratives.

Nombre d'entreprises avaient intensifié les échanges avec le Royaume-Uni avant l'échéance du 31 janvier, date de la sortie du Royaume-Uni du marché unique européen et du rétablissement de formalités douanières, conduisant à une véritable embolie des accès aux plateformes transmanches au cours du mois de décembre.

Calais a vécu depuis quatre ans la préparation du Brexit. En moyenne, 60.000 passagers et 12.000 camions transitent quotidiennement par son littoral, 70% des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l'UE.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous