Accueil Belgique Politique

Augmenter la taxation immobilière, tout le monde en parle, personne ne le fait

Le fédéral n’a plus indexé le cadastre depuis quarante ans, et les Régions, qui ont la compétence de taxer sur la valeur réelle, ne l’exercent pas. Mais tout le monde manque de fonds…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 4 min

Tant à Bruxelles qu’en Wallonie, les communes ont décidé de partir à la chasse aux immeubles rénovés, mais dont le précompte immobilier n’a pas été adapté. Des maisons et appartements luxueux conservent parfois les niveaux de taxation d’un temps où ils n’étaient que vieille ferme ou maison ouvrière. Grâce à ces interventions, les communes et les Régions espèrent récupérer des recettes fiscales. Tout ceci ressemble un peu à un expédient, qui évite de prendre une mesure très impopulaire : revoir le cadastre fédéral, dont la dernière mise à jour (« péréquation ») est entrée en vigueur en 1980. Du côté des communes, on peste sur le fédéral, qui n’a jamais consenti à une nouvelle péréquation. Mais pourquoi ? Il faut y voir une nouvelle manifestation du système institutionnel belge. Le cadastre est en effet une compétence fédérale, mais toutes les recettes du précompte immobilier, perçu sur base du cadastre, sont versées aux Régions, aux provinces et aux communes. Pas un euro ne rentre dans les caisses fédérales.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Van Cappellen Eric, vendredi 8 janvier 2021, 10:19

    Cela montre bien , pour les ignorants (s'il y en a encore ), que depuis belle lurette nous n'avons que des dirigeants "intéressés" par le fric tiré de leur position ; aucun d'entr'eux n'est un homme d'état. Tous des incapables et complices.

  • Posté par Theys Jos, jeudi 7 janvier 2021, 12:58

    La base d'une taxation immobilière est le cadastre et les administrations qui l'entourent. Le cadastre est l'inventaire des biens immobiliers qui existe depuis 1807 et qui a rejoint la registration, les caisses des hypothèques et les patrimoines depuis 2005. Tout le monde taxe l'immobilier, le fédéral taxe la revenue des personnes, les régions les provinces et les communes se nourrissent de la précompte immobilière. Tous se basent sur la revenue cadastrale, on l'indexe et on l'adapte à ses besoins. Le fédéral le multiplie par 1,4, les autres l'augmentent de leurs additionnelles. Donc la commune qui est dans le besoin doit prendre ses responsabilités et voter des additionnelles et expliquer à sa population le pourquoi. Il ne suffit pas de dire, comme cet article, le fédéral ne bouge pas. Il ne suffit pas d'en parler il faut le fair soi-même. Le Nord gère cette matière déjà 8 ans, a modifié pas mal de règles, a digitalisé son cadastre les plans de secteurs et tous les contreintes qui reposent sur un bien etc. Cela nécaisitte de la créativité et de la transpiration.

  • Posté par Christian Radoux, jeudi 7 janvier 2021, 11:35

    Le rôle des Provinces ? Disparaître, en tant que fromages politiques bien crémeux, j entends. Une belle économie à réaliser sur ces parasites !

  • Posté par Lemaire Laurent, jeudi 7 janvier 2021, 8:53

    autant je peux comprendre que l'on taxe (sur base du RC ou autre) les biens que le propriétaire n'occupe pas, autant j'ai du mal à percevoir la logique de taxer l'immeuble occupé par le propriétaire, sauf à procder d'une vision très²²²²²²²² à gauche de la société

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 6 janvier 2021, 20:57

    Après avoir ruiné les classes moyennes et asphyxié les petites entreprises, les pouvoirs publics vont à présent ronger les os des cadavres. Le pouvoir est abject et à combattre sans merci!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs