Accueil Belgique

«J’observe les prémices d’une situation de décrochage»

Entre quarantaine, test positif, et manque de motivation, les élèves du secondaire ont tendance à se détourner de leurs cours.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Sur le terrain, l’absentéisme scolaire se fait également ressentir. Peut-être pas de manière aussi forte que celle exprimée par les chiffres. Mais de manière plus insidieuse, et parfois plus préoccupante. Sophie Voortamn est professeure de philosophie dans l’établissement secondaire De l’autre côté de l’école. Un établissement à pédagogie Freinet situé à Auderghem. « Nous avons l’habitude d’être à l’écoute de nos élèves. Malgré tout, j’observe les prémices d’une situation de décrochage. La situation n’est pas dramatique, mais c’est certain que le décrochage est plus présent que les autres années. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Marre de l’index, la FEB sur les nerfs

Pour le patronat, Pieter Timmermans décrit une situation économique quasiment apocalyptique. Au secours la compétitivité ! Il faut « toucher à l’indexation automatique des salaires ». Thierry Bodson (FGTB) : « Non merci ». Ahmed Laaouej (PS) : « D’aucune façon ».

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs