Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: des partisans de Donald Trump s’introduisent dans le Capitole pour contester la victoire de Joe Biden

La police du Capitole a ordonné au personnel du Congrès d’évacuer le bâtiment Cannon ainsi que d’autres situés autour du Capitole.

Temps de lecture: 1 min

La police a ordonné l’évacuation de plusieurs bâtiments du Congrès américain mercredi, alors que les partisans de Donald Trump manifestaient contre la certification de la victoire de Joe Biden devant le Capitole, dans une ambiance très tendue selon les images d’une journaliste de l’AFP sur place. La séance au Congrès est suspendue après l’irruption au capitole de manifestants pro-Trump. Un couvre-feu est instauré à Washington à 18 heures.

La police du Capitole a ordonné au personnel du Congrès d’évacuer le bâtiment Cannon ainsi que d’autres situés autour du Capitole, peu après la fin d’un discours de Donald Trump. Le milliardaire républicain avait alors appelé ses partisans à aller protester contre la certification par les élus du Congrès de la victoire de son opposant démocrate, ayant lieu au même moment dans l’enceinte du Capitole.

« Je viens juste d’évacuer mon bureau à Cannon à cause d’une menace proche. Maintenant, nous voyons des manifestants attaquer la police du Capitole », a tweeté l’élue républicaine à la Chambre des représentants Nancy Mace.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Joris Michel, mercredi 6 janvier 2021, 21:36

    Donald doit vraiment traîner des casseroles, pour se griller ainsi pour l'élection 2024...

  • Posté par BEKE Eric, mercredi 6 janvier 2021, 21:16

    Même Hitler n'a pas osé lancer ses SA sur le Reichstag pour prendre le pouvoir. (Après, naturellement, ...)

  • Posté par Renoy Christian, mercredi 6 janvier 2021, 21:11

    Les USA traversent une de leur pire crise !

  • Posté par Albin S. Carré, mercredi 6 janvier 2021, 20:52

    Les tentatives de coups d'états et la haute trahison ne sont-ils pas des délits en république bananière des états-désunis? Seuls les lanceurs d'alertes qui dénoncent les turpitudes d'état sont passibles de 175 ans de prison.... C'est ça le rêve américain!

  • Posté par Christian Radoux, mercredi 6 janvier 2021, 21:17

    Bravo ! Très bien dit ! Et en plus d´Assange, que vous évoquez à très juste titre, n'oublions pas Snowden ! Mais l´UE, qui fanfaronne face à des dictatures lointaines avec qui elle commerce, rampe devant Trumpachenko.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs