LafargeHolcim rachète Firestone Building Products pour 3,4 milliards de dollars

Le groupe issu de la fusion en 2015 du français Lafarge avec le suisse Holcim, et dont le holding belge GBL possède 7,6% du capital, a signé un accord pour reprendre cette division de Bridgestone Americas, qui appartient au groupe japonais Bridgestone, un des géants de la fabrication de pneu, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Basée à Nashville, dans le Tennessee, cette filiale qui emploie 1.900 personnes fabrique des produits de toiture et d'étanchéité avec un chiffre d'affaires qui s'est monté en 2020 à 1,8 milliard de dollars.

Ce rachat doit permettre à LafargeHolcim de se renforcer aux Etats-Unis où il espère faire grimper ses ventes à 6 milliards de dollars grâce à cette acquisition. Le groupe compte étendre la présence de Firestone Building Products, fortement implanté aux Etats-Unis, pour élargir son assise géographique, en Europe et en Amérique latine.

Ce rachat sera financé à la fois en numéraire et par emprunts. Le groupe en attend 110 millions de dollars de synergies par an dans les deux ans qui suivront la clôture de l'opération, qui devrait intervenir durant le deuxième trimestre, a-t-il précisé.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous