Accueil Léna

Les «refuges pour ivrognes» font leur retour en Russie

Créées à l’époque tsariste et devenues un moyen de répression sous Staline, les cellules de dégrisement avaient été abolies il y a dix ans.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

La nouveauté, c’est une vieille pratique qui a sombré dans l’oubli », dit un vieil adage russe. Ainsi, afin de lutter contre l’alcoolisme qui – selon les politiciens – a atteint des « chiffres inquiétants » dans de nombreuses régions de la Fédération de Russie, le Kremlin a décidé de dépoussiérer les vytrezviteli , littéralement « stations de désintoxication ». Créées à l’époque tsariste et devenues tristement célèbres sous Staline, ces cellules, où les ivrognes ramassés dans la rue étaient enfermés jusqu’à ce qu’ils dégrisent, avaient été abolies il y a dix ans. Mais pour les députés de la Douma, qui ont soutenu la loi signée à la fin de l’année par Vladimir Poutine et entrée en vigueur ce 1er janvier, les « refuges pour ivrognes » constituent la dernière arme dans la lutte contre l’alcoolisme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Jean Luc, jeudi 7 janvier 2021, 14:25

    C'est quand même moins chouette que chez nous, où de multiples fonctionnaires bourrés peuvent confortablement dormir dans un bureau bien chauffé !

  • Posté par Hasquin-Bonaventure Valérie, lundi 11 janvier 2021, 14:09

    Hautement spirituel... et argumenté !

  • Posté par de liedekerke pierre, vendredi 8 janvier 2021, 9:17

    ah, l'image tenace du fonctionnaire....

  • Posté par Gysen Eric, jeudi 7 janvier 2021, 17:23

    Vous faites ça vous ? Heureusement que vous restez anonyme ! (ce qui est la vertu des faibles)

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs