Accueil Monde

La grande inquiétude des Britanniques du continent

Et si, le 23 juin, le Royaume-Uni votait pour le Brexit ? La perspective fait peur, notamment aux nombreux Britanniques des institutions de l’UE, à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Linquiétude présente est moindre que l’horreur imaginaire ». A quelques mois d’un possible Brexit, cette phrase de Shakespeare résonne peut-être aujourd’hui aux oreilles de certains de ses compatriotes britanniques expatriés, plongés dans un brouillard d’attente et d’incertitudes jusqu’au référendum du 23 juin prochain. Ce vote populaire touchera au destin du Royaume-Uni, mais également à celui de ses milliers de ressortissants établis en Europe, dont la vie pourrait être directement bouleversée par une sortie de l’Union européenne.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs