«Déshonneur», «irresponsabilité»: les réactions des anciens présidents américains après les violences au Capitole

FILES-US-POLITICS-PRESIDENTS-UNREST

Les violences qui se sont produites mercredi soir à Washington, avec l’occupation du Capitole par des manifestants pro-Trump, ont suscité de nombreuses réactions partout dans le monde. Alors que les images fortes se multiplient sur les réseaux sociaux, les anciens présidents américains, de Jimmy Carter à Barack Obama, se sont tous exprimés pour condamner cet événement sans précédent.

Barack Obama a déclaré : « L’histoire se souviendra des violences aujourd’hui au Capitole, encouragées par un président qui a menti sans relâche sur l’issue d’une élection, comme d’un grand moment de déshonneur et de honte pour notre pays. »

George W. Bush, président de 2001 à 2009 a dénoncé le « comportement irresponsable de certains dirigeants politique depuis l’élection ». Il a qualifié les images de « révoltantes et désolantes à regarder ».

Bill Clinton, au pouvoir de 1993 à 2001 s’est lui aussi exprimé : « L’assaut était emprunt de plus de quatre années de politique empoisonnée qui repend délibérément de la désinformation, sème la méfiance dans notre système, et monte les Américains les uns contre les autres. »

Le plus vieux président des États-Unis encore en vie, Jimmy Carter, a lui aussi fait une déclaration où il qualifie l’événement de « tragédie nationale ». « C’est n’est pas ce que nous sommes en tant que nation. »

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous