Couvre-feu, horeca, culture…: la France prolonge ses mesures de confinement

Le Premier ministre français Jean Castex
Le Premier ministre français Jean Castex - Reuters

La situation est devenue plus fragile au cours des dernières semaines », a déclaré Jean Castex lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi.

Le Premier ministre a annoncé que les frontières françaises avec le Royaume-Uni resteront fermées « jusqu’à nouvel ordre » pour empêcher la propagation d’une variante du Covid-19, après que « deux clusters à risque » ont été détectés en France. « Nous avons décidé le 20 décembre dernier de fermer les frontières avec le Royaume-Uni et cette mesure sera prolongée jusqu’à nouvel ordre », a rappelé le chef du gouvernement, précisant que « seules certaines catégories de personnes » pourront la franchir, à condition d’être testées avant d’entrer en France.

Tous les établissements et équipements actuellement fermés en France compte tenu de l’épidémie de coronavirus « le resteront encore jusqu’à la fin de ce mois », a expliqué Jean Castex. « Les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les équipements sportifs ou de loisirs ne connaîtront dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement », a-t-il ajouté.

Les bars et restaurants ne rouvriront pas avant « a minima mi-février », a annoncé le chef du gouvernement français, tandis qu’un point sera fait avec les professionnels de la montagne le 20 janvier pour étudier une éventuelle réouverture des remontées mécaniques début février.

« Toutes les activités, tous les établissements, tous les équipements qui sont aujourd’hui fermés, les restaurants encore jusqu’à la fin de ce mois, les musées, les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle, les équipements sportifs ou de loisirs, ne connaîtront, dans les semaines qui viennent, aucun assouplissement », a déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre a indiqué qu’une décision serait prise vendredi quant à une extension à 10 nouveaux départements du couvre-feu dès 18h, déjà en vigueur dans 15 départements depuis une semaine.

« Les derniers chiffres nous amènent à identifier dix départements supplémentaires », a affirmé le chef du gouvernement, en expliquant que « les décisions (seront) prises vendredi soir pour rentrer en vigueur dimanche », après des concertations menées par les préfets des territoires concernés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous