Accueil Sports Football Football à l'étranger Angleterre

Football: l’Angleterre reste accessible, malgré le Brexit

Depuis ce 1er janvier, les joueurs évoluant en Belgique ont besoin d’un permis de travail pour fouler les pelouses anglaises.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Sur les 18 derniers mois, soit depuis le mercato de l’été 2019, les clubs de Premier League ont versé près de 135 millions d’euros pour 7 des 20 transferts sortants les plus chers de notre championnat. Bruges (Wesley, Danjuma, Nakamba) et Genk (Berge, Trossard) en ont été les principaux bénéficiaires alors que le Standard (Djenepo) et Anderlecht (Dendoncker) ont également pu réaliser une juteuse transaction avec l’Angleterre.

C’était le bon temps où le Brexit n’existait pas. Mais, depuis le 1er janvier de cette année, la donne a changé. La libre circulation des joueurs entre le Royaume Uni et les 27 Etats membres de l’Union européenne a vécu. Désormais, les Européens devront disposer d’un permis de travail pour avoir le droit de fouler les pelouses britanniques. Un permis qui sera délivré en fonction d’un système à points. Avec 15   points, il est attribué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Angleterre

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs