Accueil Belgique Politique

Relance: fédéral et fédérés doivent se partager 5,95 milliards d’euros

Le « plan de reprise et de résilience » est quasiment prêt. Les grands axes sont connus, chaque entité a présenté ses dossiers prioritaires. Manque la clé de répartition du pactole européen revu à la hausse. Discussions sensibles autour d’Alexander De Croo.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les gouvernements fédéral et des entités fédérées doivent se partager environ 5,95 milliards d’euros pour financer un « plan de reprise et de résilience » qui doit contribuer à sortir le pays du marasme socio-économique et engager les transitions verte et numérique. On vient de 5,15 milliards : le montant a été revu à la hausse par la Commission européenne, notamment parce que l’on a intégré les mécanismes d’inflation. Mais il faut des projets. Il est urgent d’atterrir. Les négociations se déroulent, informellement, autour d’Alexander De Croo, Premier ministre, et les ministres-présidents flamand (Jambon), wallon (Di Rupo), bruxellois (Vervoort) et de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Jeholet).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Cappellen Eric, vendredi 8 janvier 2021, 10:45

    Que l'on divise ce pays une bonne fois pour toutes. Mais en passant par un vote....cela ne fonctionne pas en Belgique: les élections ne servent à rien, bien au contraire.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs