Elio Di Rupo: «On espère pouvoir donner dans une quinzaine de jours des dates pour rouvrir certaines activités»

Elio Di Rupo: «On espère pouvoir donner dans une quinzaine de jours des dates pour rouvrir certaines activités»
Sylvain Piraux

Je pense que le Premier ministre tentera peut-être de nous donner rendez-vous dans 15 jours, parce qu’à ce moment-là, on aura les effets des retours de vacances, et on y verra plus clair » a déclaré sur les ondes de Bel RTL Elio Di Rupo ce vendredi matin, quelques heures avant le prochain Comité de concertation.

Si les chiffres des contaminations et des admissions à l’hôpital continuent de baisser, il semble trop tôt pour envisager des assouplissements, et ce d’autant plus que certains pays d’Europe ont à nouveau renforcé leurs mesures. Les secteurs concernés par la fermeture de leur activité sont toutefois montés au créneau cette semaine pour réclamer une réouverture, ou à tout le moins que leur situation soit discutée vendredi, notamment les professions de contact (coiffeurs, salons de beauté, etc.)

« Je crains que la situation reste relativement mauvaise même si l’on reste optimiste » a reconnu Elio Di Rupo.

Le ministre-président wallon « espère que l’on aura un programme pour les prochaines semaines, pour tenter de voir si au début du mois de février on peut ouvrir telle ou telle activité. Je pense que le Premier ministre toute à l’heure va peut-être nous donner rendez-vous dans 15 jours, on verra alors les effets de retour de vacances. »

« On espère pouvoir donner dans une quinzaine de jours des dates pour rouvrir certaines activités. Nous examinerons ça très attentivement » conclut-il.

Sur le même sujet
PolitiqueEurope
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous