L’annulation du salon de l’Auto a un impact sur les intentions d’achat de 17% des gens

d-20200715-GH0T6V 2020-10-12 14_13_41

L’annulation du Salon de l’Auto de Bruxelles, en raison de la crise du coronavirus, a un impact sur les intentions d’achat de 17% des gens, selon une enquête menée en novembre (1.000 répondants) par Traxio, la fédération de la mobilité. Il s’agit de la première annulation depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

«Selon l’enquête, beaucoup de gens continuent de considérer le mois de janvier comme le rendez-vous du Salon de l’Auto. Ce le cas pour les passionnés de voitures mais aussi chez beaucoup de jeunes», explique le porte-parole de Traxio, Filip Rylant. «Cette annulation n’a pas d’impact pour 75% des sondés dans notre enquête. En revanche, c’est le cas pour 17% d’entre-eux avec une forte différence chez les jeunes (25%) et les séniors (5%). Le coronavirus a aussi un impact sur les intentions d’achat (24%)».

L’impact de la crise du coronavirus sur les achats de voitures est plus importante que l’annulation du salon. 15% des gens reportent un achat, 4% envisagent d’acheter une voiture moins chère et 2% préfèrent acheter une voiture d’occasion plutôt qu’une neuve. L’impact du coronavirus sur les achats est aussi plus fort chez les jeunes de 18 à 24 ans (40%) et plus faible chez les 65 ans et plus (7%).

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous