Accueil

Mort à Venise

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Thierry Coljon nous amuse beaucoup avec son troisième roman. On retrouve Marine Lehner, la journaliste de Stromae est mort à New York et de Banksy et les taupes de Bethnal Green. Mais là, cela pourrait être sa dernière aventure. On est en 2080, elle vit dans un vieux palais de Venise, qui est quasiment sous eau. Et elle se souvient de son séjour dans ces lieux en 2020. De Fabrizio et de sa sœur Pandora, et surtout de Corti, le beau marin de Malte, sa boucle d’oreille, sa cigarette et ses histoires extraordinaires narrées d’un ton égal, qu’elle n’a plus jamais revu mais qu’elle a aimé. On a volé le bijou de Pandora, en forme de serpent, qui pourrait avoir un pouvoir maléfique. A Venise, la magie et la sorcellerie sont toujours au coin du canal. Et c’est le carnaval des recherches pour la retrouver et pour coincer ces fanatiques de la Mano Rosso qui veulent éliminer tout non-Vénitien de Venise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs