Accueil Société

Tests, auto-écoles, coiffeurs…: les décisions prises par le Comité de concertation

Il est encore trop tôt pour évaluer l’impact éventuel des retours de voyages, des fêtes de fin d’année, selon le Comité de concertation. Mais l’espoir renaît pour les métiers de contact.

Temps de lecture: 3 min

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées se sont réunis en vidéoconférence au sein du Comité de concertation.

Le Codeco annonce avoir pris les décisions suivantes :

–  Le télétravail obligatoire maintenu . « Il y aura davantage de contrôles sur les lieux de travail des travailleurs qui doivent respecter une quarantaine », indique le communiqué.

–  Les voyages non essentiels déconseillés . « Il y aura davantage de contrôles du respect de l’obligation de test et de l’obligation de quarantaine après un voyage non essentiel. Les contrôles seront également renforcés lors du retour des voyageurs sur les routes. Les règles en vigueur concernant les voyages resteront applicables au moins jusqu’après les vacances de Carnaval ».

–  La vaccination s’accélère . « Le Comité de concertation demande à la task force en charge de la vaccination d’accélérer la cadence de vaccination et de la rendre plus efficace ».

–  Davantage de tests . « Les ministres de la Santé et la task force Testing sont chargés d’augmenter le nombre de tests PCR et de tests antigéniques dans le cadre de la capacité de test actuelle ».

–  Vigilance dans l’enseignement . « Il faudra être plus attentif au respect des mesures sanitaires et de quarantaine chez les enfants en âge scolaire, notamment les enfants scolarisés de nos pays voisins qui connaissent une situation épidémiologique moins favorable ».

Des perspectives pour les indépendants

Le Comité a un mot particulier pour les indépendants et entrepreneurs. Il a demandé au conseil d’experts (GEMS) d’établir « un calendrier de réouverture » et « d’identifier les secteurs où des protocoles plus stricts et des mesures sanitaires supplémentaires étaient nécessaires ». Le Codeco attend « des propositions concrètes pour encourager la motivation de la population en cette période difficile. »

Le ministre de Classes moyennes et des Indépendants, David Clarinval (MR) a donc obtenu ce pour quoi il plaidait dans les colonnes du Soir ce vendredi. Le ministre s’avance même déjà sur l’ordre des priorités  : « Il est acquis que les métiers de contact (coiffeurs, esthéticiennes) rouvriront en premier. Cela signifie que si la courbe de contamination conserve le rythme actuel, le comité de concertation du 22 pourra décider de rouvrir les métiers de contact. Cela pourra se faire fin janvier ou début février. »

Un autre ministre nuance  : « Ce n’est pas la décision qui a été prise. Il a été acté de les rouvrir ‘dès que possible’. On n’est surtout pas sûr que les chiffres seront à la hauteur des attentes dans quinze jours. »

Permis de conduire

Une certitude par contre, les auto-écoles vont rouvrir à partir de lundi. Ou plutôt les centres d’examens. « Il y a des centaines de personnes qui attendent leur permis de conduire », explique le ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet (Ecolo). « Soit de le retrouver. Soit de l'obtenir. Mais ce n'est pas à proprement parler un assouplissement. »

Le Comité de concertation se réunira à nouveau le 22 janvier et espère qu’il sera alors possible de mieux évaluer l’impact des retours de voyages, des fêtes de fin d’année et de la réouverture des écoles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

30 Commentaires

  • Posté par Mignot Pierre, vendredi 8 janvier 2021, 18:35

    Et il subsiste encore une mesure stupide que l'on pourrait annuler en ces temps de soldes: c'est l'obligation de faire ses courses seul. Au moins à deux de la même bulle, cela me semble évident.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 8 janvier 2021, 18:54

    Mais moi aussi, j'ai encore besoin de ma maman pour acheter mon pantalon!

  • Posté par Jean Luc, vendredi 8 janvier 2021, 18:52

    "Et il subsiste encore une mesure stupide que l'on pourrait annuler en ces temps de soldes: c'est l'obligation de faire ses courses seul. Au moins à deux de la même bulle, cela me semble évident." - Pourquoi, vous n'êtes pas foutu de vous acheter un pantalon tout seul ???

  • Posté par Vandenhaute Patrick, vendredi 8 janvier 2021, 18:29

    De toutes façons VDB avait déjà tout décidé en début de semaine. Il faut m'expliquer pourquoi on rouvre les auto-écoles et pas les coiffeurs. Deux en voiture pendant une heure est-ce moins dangereux que d'aller chez le coiffeur ?. Aucune étude sérieuse ne démontre que les coiffeurs soient une source de propagation du virus. Cette étude avait été demandée par la fédération des coiffeurs. Il est temps que le vrai débat démocratique reprenne ses droits dans notre pays si nous voulons garder la cohésion de la population. Et que nos coiffeurs continuent d'exercer dans la clandestinité, c'est leur seule façon de s'en sortir financièrement, j'y participerai.

  • Posté par Alexandre Fabrice, vendredi 8 janvier 2021, 18:50

    Je pense que si les cheveux ne sont pas coupés ou teints ce n'est pas ce qui empêche de se déplacer ni de travailler. Selon l'endroit ou vous habitez un permis de conduire est quasiment une question de survie, surtout en province.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko