Accueil Belgique Politique

Bouchez accélère au MR: relancer, rénover, renommer

Pour les 175 ans du parti libéral, le bleu lance une opération renouveau : « consultation nationale », « grand parti francophone belge », changement de nom à la clé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Le MR n’attend pas, il déconfine, tant pis pour Frank Vandenbroucke. Pour les 175 ans du parti libéral (fondé en juin 1846) et, pour ce qui le concerne, après un peu plus d’un an à la présidence (il a été élu en novembre 2019), Georges-Louis Bouchez lance une opération de (re)mise en marche du Mouvement réformateur. Cela, après s’être consacré la moitié du temps aux négociations fédérales et pour le reste à la gestion de la pandémie.

Changez. Le patron des bleus effectuera dimanche une série d’annonces ayant trait à la relance du parti. Nous pouvons anticiper quelque peu le propos. Le protagoniste libéral-réformateur ouvre d’un coup plusieurs fronts intérieurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par cobbaert jean, dimanche 10 janvier 2021, 12:05

    Qu il apprenne le néerlandais. On ne préside pas un parti belge sans parler les deux langues nationales.

  • Posté par Vandergheynst Frédéric, dimanche 10 janvier 2021, 9:04

    On aime ou on n’aime pas le style GLB mais il a le mérite de proposer avec clarté une alternative à la tendance centrifuge (Régionaliste voire confédéraliste) portée par la NVA, le VB et une partie du PS (sans parler du VB).

  • Posté par Vandergheynst Frédéric, dimanche 10 janvier 2021, 9:04

    On aime ou on n’aime pas le style GLB mais il a le mérite de proposer avec clarté une alternative à la tendance centrifuge (Régionaliste voire confédéraliste) portée par la NVA, le VB et une partie du PS (sans parler du VB).

  • Posté par Bernardinello Noël, samedi 9 janvier 2021, 20:14

    Allons, cessons les divagations : la droite est faite pour ceux qui savent se prendre en mains et affronter la vie sans pleurer. La gauche , elle, a été créée pour les personnes incapables de s’assumer et d’affronter les aléas de la vie sans l’appui des autres. Et qui apporte l’argent qui finance la mission de la gauche ? Moralité = la droite produit, la gauche consomme. Ce qui n'empêche pas de plaider pour une solidarité ciblée pour les accidentés de la vie.

  • Posté par Naveau Jean, dimanche 10 janvier 2021, 17:58

    Parfaitement d'accord...! Commentaire très lucide

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs