Accueil

La question de Marius Gilbert à Sophie Wilmès

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le fait d’avoir eu le covid a-t-il changé votre regard ou votre perception de cette épidémie ?

Cela m’a marqué au niveau personnel, car ça a été une épreuve, il ne faut pas faire semblant que ça a été facile. Au niveau privé, c’est donc quelque chose de marquant. Par contre, ça n’a pas changé mon regard sur ce qu’il faut faire dans la gestion de la crise, le respect des gestes barrières, l’équilibre fondamental entre l’aspect sanitaire et l’aspect humain, psychologique et le rapport à l’économie – et l’économie, ce n’est pas un gros mot, ce sont des projets structurants de vie. Et ce qui continue à me blesser, car je suis une maman, c’est l’impact sur nos jeunes. Il n’y a pas de détresse qui a plus d’importance que d’autres, mais comme parent, on ne peut s’empêcher d’être inquiet de l’impact que ceci a sur nos enfants.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs