Accueil Société Régions Bruxelles

Taxe kilométrique à Bruxelles: le projet est déposé pour cette législature, assure le cabinet Vervoort

Le président du PS Paul Magnette affirmait le contraire.

Temps de lecture: 2 min

« Le gouvernement bruxellois a déposé un projet pour cette législature, on poursuit la concertation », a indiqué samedi à Belga le cabinet du ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS), rappelant que la mesure figure dans l’accord de gouvernement.

Le président du PS Paul Magnette avait enfoncé un coin dans le timing du projet de taxe kilométrique de la Région bruxelloise, samedi matin dans un entretien accordé à L’Echo. « J’ai compris de mes contacts avec mes amis bruxellois que c’était pour la législature suivante (après 2024). On a donc le temps », a-t-il affirmé.

Contacté par Belga, le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort nuance quelque peu ces propos. « En décembre dernier, le gouvernement bruxellois a approuvé un modèle à proposer à la concertation. Suite au Comité de concertation, il a été demandé à la Région de Bruxelles-Capitale de soumettre un modèle de travail pour lancer les concertations. Une première évaluation sera faite fin mars. On verra ce qui aboutira », précise le cabinet.

« Smartmove »

Le modèle présenté en décembre dernier, dénommé « smartmove », s’appuie principalement sur une taxation à l’usage de la voiture plutôt qu’à sa possession, comme actuellement. La taxe devrait reposer sur un montant de base assorti d’un montant variable en fonction du nombre de kilomètres, de l’heure, et de la puissance du véhicule. Pour les habitants de la capitale, la taxe à l’immatriculation devrait disparaître, tout comme la taxe de circulation, sauf pour les véhicules de luxe, à partir de 15 CV fiscaux.

La proposition jusqu’ici a été accueillie froidement en Wallonie et en Flandre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par VERHEYDEN Stephane, lundi 11 janvier 2021, 18:47

    Ah, Brel doit se retourner dans sa tombe sur son "Île" comme il le chantait si bien. Triste de Bruxelles-poubelle des socialo-ecolos si ce n'est pas d'autres mal-partis. Cette ville se meurt, plus de Bruxellois mais des apatrides, des visiteurs venus pomper un max d'aumône distribuée par nos pouvoirs publics mais avec nos deniers. C'était au temps où Bruxelles bruxellait n'existe plus, ce temps est définitivement révolu. Adieu Bruxelles ma belle, et oui qu'elle était belle cette ville, mais devenue trop cosmopolite, elle disparaîtra comme tant d'autres grandes villes ont disparu dans l'oubli. Adieu.

  • Posté par Demesse Eric, dimanche 10 janvier 2021, 23:08

    La dualisation de la société se poursuit, seuls les plus riches pourront se permettre de circuler en voiture. Beau résultat pour un parti de gauche.

  • Posté par Filleul Stéphane, dimanche 10 janvier 2021, 21:42

    Les Belges ont demandé que les gouvernements prennent des mesures fortes pour le climat, même si elles sont impopulaires. C'est ce que fait le Gouvernement bruxellois. Merci à lui. Les petits utilisateurs de la voiture paieront moins. Les utilisateurs de plus grosses voitures, ceux qui parcourent plus de km à Bruxelles et ceux qui roulent le plus aux heures de pointe paieront plus qu'aujourd'hui. C'est intelligent.

  • Posté par Ponsard André, dimanche 10 janvier 2021, 9:03

    et voila s'est arrivé avec les mangeurs d'herbes les taxes vont augmenter nous devions nous en douter en votant pour ses individus

  • Posté par Albin S. Carré, samedi 9 janvier 2021, 19:26

    Le caresse l'espoir que cette clique se fasse éjecter lors des prochaines élections. Qu'ils aillent oeuvrer en Chine, en Corée du nord ou aux USA...

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs