Insurrection à Washington: une voiture contenant des armes et bombes artisanales découverte, selon CNN

Insurrection à Washington: une voiture contenant des armes et bombes artisanales découverte, selon CNN
AFP

Une voiture contenant des armes et des explosifs a été découverte près du Capitole à Washington, le siège du parlement américain, pris d’assaut mercredi par des partisans du président Donald Trump, a rapporté samedi la chaîne d’information CNN, en citant la justice fédérale.

Selon la chaîne, un homme originaire de l’Etat d’Alabama (sud) avait parqué un pick-up à deux blocs du Capitole. Le véhicule est resté là durant des heures avant d’être remarqué. La police et les services de déminage y ont découvert onze bombes artisanales, un fusil d’assaut et une arme de poing, tous deux chargés.

Selon la justice fédérale, le propriétaire ne disposait pas d’autorisation pour ces armes. Il a été arrêté et comparaîtra mardi devant un juge qui décidera de la suite à donner à cette découverte.

Un autre a été arrêté pour avoir lui aussi amené un fusil d’assaut et des munitions qu’il détenait illégalement à Washington, le jour de l’occupation du Capitole.

Il avait également, selon CNN, affirmé vouloir tuer la président de la chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi. Il comparaîtra la semaine prochaine devant un juge.

Par ailleurs, toujours d’après la même chaîne, un autre homme de 36 ans, Adam Christian Johnson, a été arrêté en Floride après avoir emporté, lors de l’assaut du bâtiment, le lutrin de Mme Pelosi.

Cet homme de 36 ans, père de cinq enfants, avait posté des images de ce vol sur les réseaux sociaux.

Il a été interpellé vendredi soir à son domicile de Parrish après avoir été reconnu et dénoncé par des voisins, selon le journal ‘Tampa Bay Times’.

Johnson ne faisait pas partie des personnes recherchées par le ministère de la Justice qui avait diffusé vendredi des images des suspects.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Donald Trump s’est montré déterminé à s’assurer que son mouvement populiste gardera bien le contrôle d’un Parti républicain qui peine à masquer ses divisions.

    Etats-Unis: le grand retour de Donald Trump

  • Joe Biden n’abandonne pas la hausse du salaire minimum; il préfère l’obtenir par d’autres voies.

    Joe Biden ajourne la hausse du salaire minimum

  • Le périmètre de sécurité, avec ses arêtes hérissées de lames de rasoir et ses gardes nationaux lourdement armés, «donne des airs de base militaire au siège de notre démocratie», regrette une élue. © EPA.

    Danger maximal contre le Congrès et Joe Biden

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous