Karim Belhocine amer après la défaite de Charleroi à Ostende (3-2): «Pas mal de circonstances défavorables»

Karim Belhocine amer après la défaite de Charleroi à Ostende (3-2): «Pas mal de circonstances défavorables»
Belga

Le Sporting de Charleroi s’est incliné sur le terrain d’Ostende pour son premier match de l’année (3-2). Une victoire qui échappe aux Zèbres malgré une deuxième mi-temps très bien gérée.

Modou Diagne  : « C’est très frustrant de perdre un match qu’on maîtrise. On a les occasions et la possession de balle. On se fait surprendre et on prend des buts. Je pense que ce sont des choses qu’on doit gommer pour la suite. On doit avoir plus de lucidité dans les derniers mètres. C’est ce qui nous a manqué le plus. La dernière a toujours été le problème ce soir mais ils ont du mérite ».

« Je pense que l’état d’esprit est bon, on était présent ce soir. On a essayé de pousser et de revenir en étant mené. On a deux buts refusés et un poteau. Mais on ne va rien lâcher. »

Karim Belhocine  : « On est défait ici, ils ont marqué d’entrée de match et on a réussi à revenir. C’est en deuxième mi-temps qu’on jouait mieux mais on a eu deux buts refusés. Je pense qu’il nous manquait quelque chose pour concrétiser nos occasions ».

« On a fait une bonne deuxième mi-temps mais on devait rester solide derrière. Ce coup de pied arrêté reste en travers de la gorge. Il y avait pas mal de circonstances défavorables avec des malades, des blessés avant et après. »

Alexander Blessin  : « Grosse mentalité de notre part mais c’était stressant car on n’a pas réussi à contrôler le match. On a eu pas mal de bonnes opportunités. Je pensais qu’à 3-1 c’était fini mais ils sont revenus, c’était une erreur de notre part ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous