Accueil L’archive

Il y a dix ans dans le journal «Le Soir» : «Degrave : prison, sursis, amnistie»

Treize condamnations et de la prison ferme. Les familles des victimes sont satisfaites. La vallée de Chamonix proteste contre un tunnel saturé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Prison ferme, à la surprise générale. Le jugement a été rendu mercredi après-midi dans le procès de l'incendie du tunnel du Mont-Blanc. Et il est donc allé plus loin que le réquisitoire, qui n'avait réclamé que des peines avec sursis. Gérard Roncoli, 62 ans, responsable des services techniques et de sécurité dans la partie française du tunnel, a été condamné à six mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Bonneville (Haute-Savoie). En réalité, trente mois de prison, dont vingt-quatre avec sursis.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs