Accueil

Armin Laschet, le «Merkelien»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Il est le moins populaire. Mais, contrairement aux autres, il sait comment gagner des élections. Cette différence de taille devrait lui permettre de remporter la bataille.

Ministre-président de la grande région de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, un bastion social-démocrate qu’il a raflé à la gauche en 2017, Armin Laschet (59 ans) garantit que la CDU restera sur la ligne de la chancelière. « Je ne veux pas de rupture », insiste-t-il.

Cet Européen convaincu (six ans député au parlement de Strasbourg) a toujours défendu la « politique de l’accueil » de Merkel. Il considère l’intégration comme une priorité absolue dans un pays où plus de 20 % des habitants ont des racines étrangères.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs