Accueil Société

Coronavirus: 14.000 personnes vaccinées en Wallonie, 35.000 le seront la semaine prochaine

Temps de lecture: 3 min

La ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale, a confirmé dimanche que la vaccination contre la Covid-19 pourra passer sans attendre à la vitesse supérieure dans les maisons de repos wallonnes, grâce à la confirmation des prochaines livraisons de vaccin BioNTech-Pfizer.

«Avec les assurances reçues de l’Agence fédérale des médicaments (AFMPS, NDLR), on peut utiliser 100% des doses qui arrivent chaque semaine. Ce qui nous permet de tripler le nombre de vaccinations la semaine prochaine», a exposé la ministre socialiste sur le plateau de l’émission de télévision «C’est pas tous les jours dimanche» de la chaîne privée RTL-TVi.

Des doses du vaccin seront donc administrées dans 268 maisons de repos et maisons de repos et de soins en Wallonie la semaine prochaine, et «35.000 personnes devraient être vaccinées», détaille-t-elle. Il faut ensuite une seconde dose du vaccin trois semaines plus tard.

«On n’est pas dans un concours, mais dans un enjeu de santé publique», a également souligné Mme Morreale, interrogée sur les chiffres wallons de vaccination qui sont jusqu’à présent plus élevés qu’au nord du pays (13.727 personnes ont déjà reçu une première dose en Wallonie, selon la elle).

Le personnel des soins de santé ensuite

Après les maisons de repos et le personnel des soins de santé, puis les catégories à risque et les fonctions essentielles, la population «hors risque» pourra normalement se faire vacciner à partir de juin prochain. Là encore, la Belgique dépendra des livraisons de vaccins. Un calendrier précis n’est donc pas encore à l’ordre du jour. D’ici là, beaucoup de choses peuvent changer, avec l’autorisation probable d’autres vaccins, etc, explique Christie Morreale.

Le ministre fédéral de la Santé publique ,Frank Vandenbroucke, a tenu le même discours: il faut encore établir les «règles du jeu» de cette vaccination massive, impossible donc de dire qui sera vacciné quand exactement, parmi le grand public. Il voit cependant une quasi-certitude dans le fait que «la campagne de vaccination sera terminée d’ici l’automne», ou en tout cas en grande partie.

Terminer avant l’été

Les ministres flamands Wouter Beke (Bien-être) et Bart Somers (Pouvoirs locaux) n’ont pas dit autre chose, dimanche sur la chaîne publique VRT, même s’ils ont davantage mis l’accent sur la promesse que la Flandre sera prête, logistiquement parlant, à vacciner «tous les Flamands» avant l’été, à tout le moins si les livraisons le permettent. La concrétisation reste donc hypothétique dans son agenda.

Il est déjà établi que la vaccination se fera principalement via de grands centres de vaccination, une option défendue côté wallon par la ministre Morreale. «Il faut certaines conditions pour garder le vaccin au frais, et il faut également garder la personne pendant au moins 15 minutes après l’injection pour vérifier que tout va bien», une logistique plus facile à mettre en place dans de grandes structures dédiées, explique-t-elle.

À lire aussi La vaccination de masse commence et le débat sur les prioritaires s’installe

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par RC Peeters, lundi 11 janvier 2021, 8:46

    Norvège : 7 décès chez les résidents des maisons de retraite après la vaccination Pfizer, le lien du site de la santé norvégien: https://legemiddelverket.no/nyheter/dodsfall-hos-sykehjemsbeboere-etter-koronavaksinering

  • Posté par R Peters, lundi 11 janvier 2021, 19:57

    @Smyers Avant le vaccin c'est une mort par le covid-19 et après le vaccin ARNm c'est une mort de vieillesse, une enquête est en cours, la prudence se sert de la vipère comme contrepoison, l'ignorance s'en laisse empoisonner.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 11 janvier 2021, 15:53

    D'après la traduction Google, "Il faut alors se demander si c'est le vaccin qui est la cause du décès, ou si c'est une coïncidence que cela arrive si tôt après la vaccination, explique le directeur médical Steinar Madsen. Dans les maisons de retraite norvégiennes, environ 400 personnes meurent par semaine." Dans l'état actuel des choses, le lien de causalité n'est donc pas établi. Mais cela fait tellement plaisir à M. Peeters de répercuter ce type d'informations.

  • Posté par Dardenne Didier, lundi 11 janvier 2021, 15:27

    il y a des décès tous les jours en maison de repos, le fait de vacciner ne va pas empêcher les résidents de mourir à cause des maladies habituelles

  • Posté par OPDEBEECK Jean-Marie, dimanche 10 janvier 2021, 18:35

    Maldague Thierry, Leman Bernard : quand je vous disais (cfr.plus haut), cette connerie de fédéralisme fait même disparaître les connaissances d'arithmétique les plus élémentaires.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko