Accueil Société

Quand les décès dus au coronavirus vont-ils s’arrêter ? La réponse d’Yves Coppieters

Temps de lecture: 1 min

Depuis le début de l’épidémie, 20.038 personnes sont décédées en Belgique à cause d’une infection au coronavirus, a indiqué dimanche l’Institut de santé publique Sciensano. Maintenant que la campagne de vaccination a commencé en Belgique, quand peut-on espérer que le nombre de décès quotidiens soit ramené à zéro ?

Selon l’épidémiologiste, interrogé par la RTBF, 10 décès peuvent être évités pour 100.000 doses de vaccin. « C’est évalué grosso modo, mais c’est 10 décès en moins, 50 à 60 complications en moins de formes graves et c’est toute une série de syndromes post-covid en moins », déclare Yves Coppieters.

Il serait envisageable qu’il n’y ait plus de décès « à partir de 600.000 vaccins administrés » aux populations à risque, avance-t-il.

« Il serait possible de le dire pour autant qu’on couvre toutes les personnes de 85 ans et plus. A savoir que 55 à 60 % des décès se passent dans les tranches de 85 ans et plus. Il faut couvrir la population à risque et les maisons de repos », précise encore Yves Coppieters à la RTBF.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Esser Olivier, lundi 11 janvier 2021, 10:31

    Les décès quotidiens à 0, cela n'arrivera pas; jamais. Tous les virus en circulation tuent, certains plus que d'autres. Même les virus de rhumes: https://www.newsweek.com/common-cold-deadly-1479824. Le vaccin pourra peut-être aider, mais n'éliminera pas le virus. Surtout que ce virus a tendance, comme on le voit, à muter. Tôt ou tard, un mutant résistant au vaccin finira par émerger. On peut espérer qu'avec le vaccin le virus ne soit pas plus dangereux qu'une grippe. Mais la grippe est loin de faire 0 mort.

  • Posté par Dr Mi, lundi 11 janvier 2021, 5:05

    Ppur rappel , le principal but des mesures de confinement est d atténuer les vagues de contaminations pour éviter la surcharge des hôpitaux. Après un an de covid certains commentaires laissent à penser que certains n o t toujours rien compris.

  • Posté par d dsti, dimanche 10 janvier 2021, 22:10

    55 à 60% des décès affectent des gens de plus de 85 ans. Sans le covid ces personnes seraient mortes qqes années plus tard ou seraient mortes de la grippe (dont on ne parle plus mais qui tuait 50 personnes/jour en hiver les autres années).

  • Posté par Esser Olivier, lundi 11 janvier 2021, 10:47

    @Raspe. Je ne vois rien de tel dans votre lien. Je vois en 2017, 12242 personnes décédées de maladies respiratoires, sans plus de précision. En 2014, selon Le Soir, la grippe a fait 6000 morts: https://plus.lesoir.be/542/article/2015-06-07/virus-de-la-grippe-pres-de-6000-deces-en-plus-entre-janvier-et-avril. 20000 morts en France: https://www.lepoint.fr/sante/epidemie-de-grippe-la-surmortalite-hivernale-a-atteint-21-000-deces-01-03-2017-2108528_40.php#:~:text=18%20300%20d%C3%A9c%C3%A8s%20%C3%A0%20l'hiver%202014%2D2015&text=La%20surmortalit%C3%A9%20s'%C3%A9levait%20alors,partie%20attribuables%20%C3%A0%20la%20grippe.

  • Posté par Moriaux Raymond, lundi 11 janvier 2021, 8:17

    @ Eric Raspe : les chiffres que vous citez sont corrects mais pour ...100.000 habitants.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko