Accueil

Témoignage: «Il y a un avant et un après»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Psychologue de 46 ans, Anne s’est en partie reconstruite grâce à un rituel entrepris avec l’aide de Beyond the spoken en 2019. « Mon mari est tombé gravement malade, précise-t-elle. Une tumeur au cerveau. C’était comme une bombe dans nos vies. » Elle contacte donc Barbara Raes. « Dans notre société très individualiste, il n’y a pas beaucoup de cadres collectifs pour porter un chagrin ou un deuil, analyse Anne. Dans ma vie professionnelle, je rencontre beaucoup de gens qui portent seuls ce chagrin ou qui travaillent un deuil invisible sans savoir le partager. C’est un vrai problème dans notre société. Ce qui me touche dans la démarche de Barbara, c’est qu’elle est à l’intersection de l’art et des soins. » Après de nombreux échanges entre les deux femmes, le rituel prend forme. « Je ne veux pas trop le décrire car c’est très privé, intime. Mais disons que j’ai invité des gens très proches de moi, qu’il y a eu une promenade, des morceaux de texte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs