Accueil Belgique Politique

Droits de succession: amis à la vie, à la mort

Les jeunes écolos flamands ont planché sur l’évolution de la société. Ils voudraient que des amis puissent avoir le même statut que des frères ou des sœurs.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

On a beau avoir des centaines d’amis sur Facebook, seule une poignée d’entre eux compte vraiment. Mais vraiment, vraiment. Ceux avec qui vous êtes en contact permanent sur WhatsApp, avec qui vous sortez et rigolez, qui vous consolent, vous aident à déménager ou vous accompagnent chez Ikea si vous n’avez pas de voiture. C’est en tout cas le sens que revêt l’amitié pour la génération Y, née un peu avant le tournant du millénaire. Ces jeunes-là, la vingtaine ou la trentaine, comptent parfois davantage sur leurs amis que sur leur famille. Peut-être parce que leur boulot est plus précaire ou que les liens du sang sont distendus, l’entraide est au cœur de leur tissu social.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs