Accueil Société

Coronavirus: le nombre moyen d’infections toujours en légère hausse (infographie)

Le nombre moyen d’infections s’élève à 1.816 par jour entre le 1er janvier et le 7 janvier, une hausse de 14% par rapport à la semaine précédente.

Temps de lecture: 1 min

Depuis le début de l’épidémie, 20.078 personnes sont décédées en Belgique à cause d’une infection au coronavirus, indique lundi l’Institut de santé publique Sciensano dans la mise à jour des données de son tableau de bord. Le nombre moyen d’infections s’élève lui à 1.816 par jour entre le 1er janvier et le 7 janvier, en hausse de 14% par rapport à la semaine précédente.

En moyenne, le Covid-19 a fait 53,4 morts chaque jour au cours de cette période, un recul de 23,5%.

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 128,1 patients atteints du Covid-19 chaque jour entre le 4 et le 10 janvier (-12%). Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au coronavirus s’élève à 1.955 (+1%), dont 371 (-2%) en soins intensifs.

Le taux de reproduction atteint 0,94, contre 0,98 dimanche.

Depuis le début de l’épidémie, le virus a contaminé au moins 664.263 personnes en Belgique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par L'Hermite Marc, lundi 11 janvier 2021, 14:52

    A mon humble avis wait and see mais en étant prêts à durcir immédiatelent dès que le nombre d'hospitalisations repart à la hauuse de manière disproportionnée par rapport aux contaminations les précédant de 7 à 10 jours. ll y aura certainement une vague(lette?) due aux déplacements à l'étranger, voire aux fêtes mais il faut à tout prix court-circuiter une 3 ème vague. Oui, j'ai vraiment besoin d'un coiffeur et on pourrait affiner les dispositions: ok pour la coupe de cheveux à domicile, non au tatouage, aux esthéticiennes et autres coiffures "non essentielles " qui impliquent de passer plus de 30 à 45 minutes dans un salon de coiffure, mal ventilé en hiver et avec pasmal de clients présents simultanément. Rappel de l'expérience" aux USA où 2 coiffeurs se sont contaminés de même que les membres de leur famille sans contaminer leurs193 clients, candidats (masqués) à la contamination grâce aux masques et autres mesures de protection qure ces 2 coiffeurs n'ont pas adoptés entre eux et en famille!

  • Posté par Hans José, lundi 11 janvier 2021, 14:47

    @Jean-Pierre Coppens La protection des + 65 ans ne justifie pas d'empêcher les - 65 ans de vivre. Ce qui n'est pas éthique, c'est que des jeunes, des salariés, des indépendants, des PME, des artistes, soient obligés de se sacrifier au profit de la santé des 65+. Qu'ils fassent des efforts certes (p.ex. respecter les protocoles sanitaires de base), mais il y a un déséquilibre excessif entre les mesures sanitaires actuelles d'une part et les dégâts socio-économiques qu'elles entraînent et entraîneront d'autre part. Evidemment, un être humain ne se réduit pas à des chiffres. Mais la gestion d'une crise doit inévitablement passer par des chiffres et par l'analyse objective de ces chiffres pour prendre des mesures adéquates, expliquées (avec toutes leurs conséquences, ce qui est loin d'être le cas actuellement) plutôt qu'imposées.

  • Posté par Raspe Eric, lundi 11 janvier 2021, 13:40

    Visiblement, trop d'intervenants sur ce forum n'ont toujours pas tiré les leçons de la première et de la seconde vague. Il continuent avec leurs critiques stériles de l'alarmisme. Grâce à leurs "lumières", on est assuré d'une troisième vague.

  • Posté par Shyirambere Philippe, mardi 12 janvier 2021, 1:18

    A chacun sa religion

  • Posté par Coppens Jean-pierre , lundi 11 janvier 2021, 13:32

    @Hans José. Que proposez-vous ? Tout réouvrir et advienne que pourra ? Vos arguments sont faux : protéger les plus faibles n’est pas une question de solidarité, c’est une question d’éthique. La médecine est une science humaine et n’en a que faire de vos chiffres. L’être humain n’est pas un ensemble d’algorithmes. Tout rouvrira, quand le nombre de contaminations sera suffisamment bas, probablement grâce à l’efficacité du vaccin.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko