Accueil Économie Mobilité

Mobilité: «Les astres sont alignés» pour le projet du RER, selon Georges Gilkinet

Le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet (Ecolo) assure vouloir «aller le plus vite et le plus loin possible», sans toutefois évoquer de date butoir concernant la finalisation du RER.

Temps de lecture: 2 min

«Les astres sont alignés» pour le projet du RER, assure le ministre de tutelle Georges Gilkinet (Écolo), dans La Libre Belgique et La Dernière Heure lundi. «Tout le monde se parle, a envie de travailler ensemble, d’aller dans la même direction. Les moyens financiers sont là», assure-t-il, alors que le Comité de pilotage RER a repris ses travaux vendredi dernier.

«Aller le plus vite et le plus loin possible»

Mis sur pause pendant plus d’un an, le Comité de pilotage RER s’est réveillé vendredi dernier. Sous la houlette de Jean-Pierre Hansen, reconduit par le ministre de tutelle Georges Gilkinet (Écolo), ce Comité réunissant les cinq sociétés de transport (SNCB, Infrabel, De Lijn, Tec et Stib) et les quatre ministères de la Mobilité (trois régionaux et le fédéral) a balisé les premières priorités et, surtout, fixé un objectif de réussite clair.

Interrogé sur l’aboutissement du projet RER vingt ans après son lancement, le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet assure vouloir «aller le plus vite et le plus loin possible», sans toutefois évoquer de date butoir.

«Aujourd’hui, nous disposons des moyens financiers nécessaires pour finaliser le RER»

«Cela ne sert à rien d’attendre que tout soit terminé pour profiter du RER. Je m’inscris dans une dynamique de réussite, le succès appelle le succès. Tout ce qui a été mis et va être mis en place a pour but d’offrir une offre robuste et concurrentielle permettant de se passer plus facilement de la voiture et d’arriver à Bruxelles plus rapidement en train qu’avec sa voiture. »

«Aujourd’hui, nous disposons des moyens financiers nécessaires pour finaliser le RER», affirme pour sa part le président du Comité de pilotage RER Jean-Pierre Hansen, ancien patron d’Electrabel. Le budget nécessaire est estimé à «un gros milliard dont une grande partie des travaux est soumise à la clé 60/40. En clair, si je veux finaliser les travaux afférents au RER wallon, je dois entreprendre d’autres travaux en Flandre. Donc ce n’est pas un milliard qu’il nous faut, c’est un milliard et demi. Et on les a!».

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, lundi 11 janvier 2021, 17:09

    Il faut plus que d'aligner les astres , il faut appuyer à fond, oui à fond sur la pédale de droite !! Vous avez la finance, alors accélérez , idem pour le métro 3 et, en suite , et uniquement ensuite, instaurer votre taxe ,si besoin en est ! Mais pas avant !!!! Mais, n'oubliez jamais que les politiques sont tous des menteurs invétérer !!!!

  • Posté par Coulon Michel, lundi 11 janvier 2021, 15:46

    quand j'étais étudiant en 1970 a la FPMS le prof de "technologie et transports" disait au cours que l'accroissement du trafic automobile allait progressivement paralyser les grandes villes comme bruxelles et qu'il étaiit urgent de prévoir l'accroissement des transports en commun et un réseau de chemin de fer en étoile autour de bruxelles....nous sommes 50 ans après!!!

  • Posté par Andre Georges-marc, lundi 11 janvier 2021, 11:21

    Bon dieu de bonsoir! Sachant de quoi je parle pour avoir été navetteur entre Namur et Bruxelles durant 23 ans, alors que nous subissions ces retards constants, pour nous rassurer et nous faire patienter, on nous promettait ce RER depuis le début des années 80. Cela ne fait donc pas 20 ans mais 40 ans d'attente! Si l'on met bout à bout l'ensemble des retards subis, ce ne sont des semaines, mais des mois que tous ces navetteurs ont perdu au cours de leur vie professionnelle à attendre sur ces quais de gare et ou à patienter dans ces trains au ralenti ou à l'arrêt. Pourquoi ne nous a-t-on pas dit à l'époque que les astres ne nous étaient pas favorables?

  • Posté par epictete epictete, lundi 11 janvier 2021, 10:48

    Un air de déjà vu....et entendu.

  • Posté par Van Obberghen Paul, lundi 11 janvier 2021, 10:32

    "Les astres sont alignés" Que nos politiques en soient réduits à lire les astres pour annoncer l'avenir en dit long sur leur compétence. Plus sérieusement, quand on constate qu'une fois de plus, il faut mettre autour d'une même table 5 sociétés et 4 ministres des transports, qui n'ont en plus rien fait pendant plus d'un an (pourquoi? Covid? C'est une blague, j'imagine. Zoom, ils connaissent pas?) on comprends à quel point notre "Pauvre B." est mal en point. Par ailleurs, je rassure Mr Gilkinet, pour que le train mène plus rapidement à Bruxelles que la voiture, il n'y a rien d'autre à faire que de continuer de mener les politiques d'immobilité anti-voitures de la Région Bruxelloise. La mine réjouïe du ministre est pathétique, tant tout le monde sait qu'on est loin du compte, et on le sera encore longtemps.

Plus de commentaires

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb