Accueil Économie

Ethias se redresse à marche forcée

L’assureur va verser 45 millions de dividendes à Vitrufin, la structure mise en place par les pouvoirs publics pour l’extirper de la crise financière. Les rachats de comptes First lui ont permis de poursuivre son désengagement de l’assurance-vie individuelle et de renforcer sa solvabilité.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

«  Ethias est clairement sorti de l’ornière.  » C’est par ces mots que Bernard Thiry, le CEO d’Ethias, résume l’exercice 2015. Une année en tous points positive à ses yeux qui a permis à l’assureur sauvé par les pouvoirs publics des conséquences de la crise financière de 2008 de dégager à nouveau des dividendes tout en accélérant son désengagement du fameux compte First A qui plombait ses comptes.

Résumée en quelques chiffres, l’année 2015 se solde par un résultat opérationnel de 291 millions d’euros. Déduction faite entre autres de la dotation à la « réserve clignotant » (166 millions) imposée par la Banque Nationale de Belgique (BNB) aux assureurs dont les taux garantis dépassent les taux du marché, le bénéfice net s’élève à 50 millions.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs