Troisième année de contraction pour le marché automobile chinois

Les ventes de voitures ont ainsi reculé de 6,8%, à 19,6 millions de véhicules, selon une organisation sectorielle chinoise.

Les ventes au printemps ont particulièrement souffert des conséquences économiques de la pandémie. Les ventes se sont nettement redressées par la suite mais pas suffisamment pour empêcher un bilan annuel négatif.

Les ventes au second semestre ont connu une croissance à deux chiffres, portées par des mesures de soutien gouvernementales.

Le marché automobile chinois, premier mondial, s'était déjà contracté en 2018 et 2019 après des décennies de croissance.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous