Accueil Culture Cinéma

The Screening Room veut concurrencer les cinémas

Proposer les films en streaming dès le jour de leur sortie en salles : c’est ce que veut proposer The screening Room, start-up lancée par Sean Parker. Une fausse bonne idée ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Voir des films chez vous dès leur sortie en salle : c’est l’idée un peu farfelue lancée par Sean Parker (qui avait bouleversé l’industrie musicale en créant en 1999 la plateforme Napster, pionnier du partage de fichiers en peer to peer) et Jeff Blake, l’ancien directeur mondial du marketing et de la distribution de Sony Pictures.

Projet de VoD d’un genre nouveau, The Screening Room s’apparente à une sorte de Netflix pour les films en salles. Pour le prix de 50 dollars (plus 150 pour la box permettant de télécharger les films), le spectateur pourra accéder à un film tout juste sorti, et ce pendant 48h. Un projet à la fois révolutionnaire, porteur d’espoir, et effrayant pour les acteurs de l’industrie ciné mondiale. Il s’expose en effet à deux enjeux majeurs : le piratage, qui ronge l’industrie depuis de nombreuses années, et le schéma classique de distribution des films, avec la remise en cause de la priorité donnée aux salles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs