Vaccin: AstraZeneca demande une autorisation de mise sur le marché européen

Vaccin: AstraZeneca demande une autorisation de mise sur le marché européen

L’Agence européenne des médicaments, l’EMA, annonce mardi avoir reçu une demande d’autorisation conditionnelle de mise sur le marché UE de la part d’AstraZeneca, pour le vaccin contre la Covid-19 développé par le groupe en collaboration avec l’Université d’Oxford. Cette demande était attendue, l’EMA ayant déjà indiqué qu’elle pourrait rendre son avis avant la fin du mois, si tout se passe bien.

L’EMA va désormais évaluer les données dont elle dispose et son Comité des médicaments à usage humain (CHMP) pourrait prendre sa décision dès sa réunion du 29 janvier, si aucun grain de sable ne vient gripper le processus, communique l’Agence. C’est ensuite la Commission européenne qui, sur la base de l’avis de l’EMA, autorise ou non la mise sur le marché européen du produit.

S’il y a autorisation conditionnelle de mise sur le marché, il s’agirait du troisième vaccin contre le coronavirus à être utilisable au sein de l’Union européenne. Précédemment, les vaccins BioNTech-Pfizer et Moderna ont été autorisés. Les premières livraisons du vaccin de Moderna au sein de l’UE ont eu lieu cette semaine, tandis que le vaccin de BioNTech-Pfizer est déjà utilisé depuis plusieurs jours dans les campagnes de vaccination qui ont débuté dans les 27 États membres.

La Belgique attend, dans le cadre de l’accord européen d’achat anticipé (négocié par la Commission), plus de 7,5 millions de doses du vaccin AstraZeneca pour son propre territoire.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous