Accueil Société

Yves Van Laethem: «Il pourrait y avoir une recrudescence dans les semaines qui viennent»

Le porte-parole interfédéral rappelle que la situation reste « fragile et hésitante ».

Temps de lecture: 2 min

Cela fait maintenant quatre jours que nous assistons à une hausse des contaminations. Il y a plusieurs explications à l’augmentation du nombre de contaminations : beaucoup plus de tests sont pratiqués, on teste énormément de gens de retour de voyage de zone rouge, et dans la semaine de référence est maintenant inclus un jour férié où l’on teste moins ce qui fausse partiellement les données » a expliqué Yves Van Laethem lors du point presse de Sciensano ce mardi midi.

« La situation reste fragile, hésitante. Il pourrait y avoir une recrudescence dans les semaines qui viennent, même si une évolution inverse ne peut pas être exclue non plus. »

Si le nombre de décès liés au coronavirus continue à diminuer, le porte-parole interfédéral constate que « 52 % des décès ont eu lieu lors de la seconde vague, ce qui nous a fait passer ce week-end le triste cap des 20.000 décès au total pour cette pandémie covid. 2020 sera marquée par la mortalité la plus importante depuis 1918. »

À nouveau plus de 2.000 infections quotidiennes en moyenne

Depuis le début de l’épidémie, 20.122 personnes sont décédées en Belgique à cause d’une infection au coronavirus, indique mardi l’Institut de santé publique Sciensano dans la mise à jour des données de son tableau de bord. Le nombre moyen d’infections repasse désormais au-dessus de la barre de 2.000 par jour, avec 2.020,4 cas quotidiens recensés en moyenne quotidiennement entre le 2 janvier et le 8 janvier, en hausse de 27 % par rapport à la semaine précédente.

En moyenne, le Covid-19 a fait 52,7 morts chaque jour au cours de cette période, un recul de 21,3 %.

Les hôpitaux belges ont admis en moyenne 127 patients atteints du Covid-19 chaque jour entre le 5 et le 11 janvier (-9 %). Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au coronavirus s’élève à 2.020 (+3 %), dont 378 (+2 %) en soins intensifs.

Le taux de reproduction reste à 0,94, comme lundi. Depuis le début de l’épidémie, le virus a contaminé au moins 665.223 personnes en Belgique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

22 Commentaires

  • Posté par Lefebvre Pascal, mardi 12 janvier 2021, 19:48

    Sans vouloir entrer dans le classique débat "on en fait trop/mais non c'est normal vu la situation sanitaire", ce type est décidément Mr Angoisse du gouvernement. Quand cela va mal, il vient nous prédire des catastrophes. Quand cela va mieux, il vient nous dire de ne surtout pas se réjouir, ça pourrait ne pas durer. Toujours à cause de nous, bien sûr, qui soit ne respectons pas les consignes, soit sommes victimes de ceux qui ne les respectent pas. Bien sûr, le virus, c'est de notre faute... Le but est clair, entretenir la peur, être anxiogène au possible, pour faciliter la prolongation des mesures de confinement. Et pour aider à accepter le vaccin comme du pain béni. Mais attention! Etre vacciné ne signifie pas être libre! Non non non... On pourrait toujours être porteur et donc contaminateur. Alors oui, de fait, il ne sait rien mais il fait le job pour lequel il est payé. Et nous, on finit par se dire que les coiffeurs toujours fermés, ce n'est peut-être pas si grave, quand on voit sa coupe de cheveux, on se dit qu'il y a pire que nous. C'est déjà ça.

  • Posté par Biagini Benoît, mardi 12 janvier 2021, 14:35

    Ces prochains jours, il pourrait pleuvoir même si des éclaircies ne sont pas à exclure... traduction: je ne sais pas ce qui va se passer, j'attends les résultats comme vous mais puisqu'on m'a nommé expert, il faut bien que je dise un truc qui ne compromette pas mes prévisions... Merci Monsieur Van Laethem; on a appris quelque chose aujourd'hui.

  • Posté par Rambeaux Paul, mardi 12 janvier 2021, 16:40

    La médiocrité de ce genre de remarque me surprend toujours... Vous croyez qu'être scientifique, c'est lire dans les boules de cristal ? Quelle naïveté ! En période de crise, il est normal que ceux qui sont aux commandes face rapport régulièrement; c'est un impératif démocratique. Et quand aucune tendance ne se dessine, bin on dit que aucune tendance ne se dessine, point. Il ne s'agit pas de prendre des paris pour voir après coup qui avait raison. Seulement voilà, ça déçoit ceux qui se ruent compulsivement sur toutes les dépêches de l'agence Belga qu'ils confondent avec Madame Irma. Alors ils râlent soit parce qu'on dit que les tendances sont mauvaises, soit parce qu'on dit qu'on ne peut rien conclure, soit parce qu'on répète toujours la même chose... Ce qui est pénible en fait, ce sont ces commentaires qui ont encore moins de plus-value que la dépêche elle-meme, et qui s'en prennent aux êtres humains qui font le boulot, sans tenter de rien comprendre. Merde, à la fin. Si ça vous angoisse, ne lisez pas et basta.

  • Posté par Hans José, mardi 12 janvier 2021, 15:12

    Excellent résumé de la déclaration de M. Van Laethem

  • Posté par dekoker philippe, mardi 12 janvier 2021, 12:59

    IL faut arrêter avec cette stigmatisation des retours de vacances..Pour des raisons purement politiciennes, la communication de la gauche a mis dans l'esprit que retour de vacances contaminant = propriétaires de seconde résidence à Marbella = MR...Alors que dans les faits les retours de vaccances contaminant viennent de l'est ou des belges sont retournés dans la famille faire des fêtes à 40 personnes avec pleins d’ambassades...Évidement, démagogiquement cela n'arrange pas vraiment les promoteurs du cliché "vacances à marbella = égoistes = contaminants"

Plus de commentaires

Aussi en Société

Prisons: un rapport pointe la dureté des cachots belges

Dans une étude fouillée, le Conseil central de surveillance pénitentiaire décrit les cellules de punition au sein des établissements pénitentiaires. Certaines sont loin des balises édictées par l’arrêté royal de 2019.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko